La TNT à Buenos Aires…

23 09 2011

… Si si, ça aussi c’est possible. Et c’est dingue je dirais même! Ce message est pour toi, cher téléphage expatrié de longue date.  Imagines-toi sirotant un maté avec un petit tango en musique de fond, dans ton patio à l’intérieur de cet immense pays qu’est l’Argentine. Imagines, fermes les yeux: tu es confortablement installé, il fait bon, le cui-cui des oiseaux te sussure à quel point ce pays bénéficie d’une incroyable douceur de vivre mais ton attention est retenue par un dilemme bien plus cornélien, une préocupante question: Je regarde quoi? « Josèphine ange gardien » ou « Le film de France 2 » ce soir? TF1 ou M6? Je zappe  « Morandini » de Direct 8 pour laisser ma gamine regarder Gulli?  Non tu ne rêves pas cher copain de la génération cathodique,  tu lis parfaitement bien: Recevoir les 21 chaines en direct de la TNT en Argentine, c’est dorénavant possible. Je viens de le découvrir par hasard. Et ô surprise. Ca Marche.  Testé, pesé, emballé! C’est simple, sans logiciel, et c’est encore moins cher qu’un abonnement satellite en métropole.  Bon, pour ma défense, je dois avouer que je suis un télé addict depuis ma plus tendre enfance et que le fait d’avoir lâchement abandonné mes petits programmes chéris depuis mon arrivée en Argentine n’a pas été sans séquelles (!!) . Et quand je constate la pertinence des programmes locaux en ce moment, c’est un réel bonheur de faire le légume devant « Plus belle la vie » (!!!) et de remettre son cerveau en mode « dictionnaire français » quelques fois après une journée entière à s’égosiller en espagnol! Un plaisir cathodique en somme.

Bon, qu’est-ce que je regarde ce soir moi, hein? 😉

Publicités




Radio Fantôme

17 06 2010

Quand on m’a appris qu’une radio fm, radio Europa 97.1, diffusait la programmation de RFI en Argentine tous les matins en semaine, j’aurais du me méfier. Comment moi, Clément, au pays du Gaucho depuis 3 ans, je serais passé à coté du truc? Vous imaginez ma joie en apprenant la nouvelle ( Car je suis un fervent défenseur de la radio dans la salle de bain, mon chat adore ça).

En plus, je possède chez moi un petit poste de radio qui me sert principalement à remplir le vide d’une étagère presque inaccessible.  Donc, au boulot Clément, tu vas chercher cette fréquence et te délecter des émissions de RFI le matin, dans ta langue maternelle ( car c’est dur dur de se connecter les neurones à l’espagnol en sortant des bras de Morphée). Allez, on y va! Premier petit inconvénient: dans le centre ville de La Plata, les ondes hertziennes s’avèrent sur-saturées, les programmes se chevauchent tous et sont difficilement audibles. Peu importe: je cherche, je cherche, quelques crouiccc par ci, quelques schrrrkk par là et rien, toujours rien. Je décide donc de changer le poste de radio d’emplacement, parfois ça marche. Un deuxième soucis se présente alors: dans mon appartement, j’ai trois types de prises murales. Des prises avec deux broches rondes (comme en Europe), des 3 broches plates et des deux broches plates avec un trou. Si mes descriptions ne vous semblent pas très claires, c’est pas grave. Il faut juste retenir que la situation est hautement dramatique: mon poste radio fonctionne avec le seul type de prise que je n’ai pas…la deux broches plates paralèlles…c’est trop injuste. Avec du recul, je me dis que ce n’etais pas une bonne idée l’histoire de choper RFI. J’arrete ou je m’obstine? Je m’obstine, je fouille méticuleusement un par un tous les tiroirs de l’appartement, vingt minutes s’écoulent et je trouve enfin l’objet tant convoité: le bon adaptateur. Sans perdre l’espace d’une fraction de seconde, je place le poste sur le lit, je le connecte et…impossible de capter RFI.

Et voila pourquoi.








%d blogueurs aiment cette page :