La presidente argentine operée Mardi

7 10 2013

la-salud-de-cristina-1477913h430  Une mauvaise chute serait à l’origine de ce déchainement médiatique, ce qui se comprend à pratiquement une année des présidentielles: Christina s’est cognée la tête au mois d’aout, elle a eu un œdème en septembre et une gêne pour bouger son bras droit ces derniers jours. Bilan, un mois de repos conseillé, une hospitalisation planifiée et une opération mardi matin pour tenter de lui résorber l’œdème. Il n’y a donc pas que le dollar qui a des bleus. Âgée de 60ans, cette opération ne semble pas être risquée pour sa santé.  L’info est relevée par la plupart des médias mondiaux à leur rubriques internationales. Ici le référencement de RTL.fr





Cristina Kirchner réelue

23 10 2011

Du jamais vu, même pas de deuxième tour: 52,81% d’un coup d’un seul. Cette victoire était attendue depuis son succès à la primaire du mois d’août mais avouons que la présidente revient de loin. Après avoir essuyé plusieurs revers politiques, elle s’est métamorphosée en speudo wonder woman dans les mois qui ont suivi la mort de son mari Néstor Kirchner, son prédécesseur à la tête du pays.

présidentielles du 23 Octobre 2011

De plus amples informations sur ce scrutin sans surprise sur RFI, la chaine du monde!

Comme d’accoutumée, l’événement sera fêté  en bonne et due forme au pays: rassemblement en masse, feux d’artifices incontrôlés et qui sait…certaines frictions de rue seront probables. Peu importe sous quel angle nous regardons cet événement, et même si je n’ai pas voté (j’ai pas le droit), cette élection n’en demeure pas moins historique.





2 buts et 2 jours d’emeutes

13 12 2010

Prenez un parc occupé par des personnes sans papiers, un voisinage surchauffé par l’insécurité et dopé à la xénophobie, ajoutez un brin de laxisme politique volontaire du Maire, 4 jours de silence de la présidente histoire de se renvoyer la patate chaude et vous obtiendrez un scénario digne des pires tele realités, avec chasse à l’homme inclue. C’etait ce week -end, dans la zone de Parque Soldati, ville de Buenos Aires, devenue le temps d’un sordide petage de plombs zone de non droit et bouillon des plus lugubres sentiments de haine ordinaire. Bilan: 4 morts, des démonstrations de racisme profond et de confrontations armées… Des organisations de défenses des immigrés ont d’ailleurs déposé plainte pour « incitation à la haine raciale ». Et moi qui viens juste de terminer le livre de Teulé « Mangez le si vous voulez », ma confiance en l’être humain s’amenuise comme peau de chagrin… Je me sens un peu analphabète de ce pays lorsque je relis l’article 11 de sa constitution destiné « à tous les citoyens du monde qui souhaitent habiter le sol argentin ». Loin de moi l’idée de faire de la politique à deux balles sur ce blogounet mais je trouve que l’image de l’Argentine vient de prendre un sale coup dans les bottes sur ce coup là, genre carton rouge pour parler local.

Sinon, à propos de parler local, l’autre événement du week-end (entre autres), c’est la victoire par 2 buts à 0 de Estudiantes de La Plata contre Arsenal lors du tournoi d’ouverture. Estudiantes est ainsi champion pour la deuxième fois….Il fallait le signaler. Car on ne badine pas avec le foot…







Evolution du taux de l’Euro en Argentine

12 04 2010

Historique du cours du peso argentin pour un Euro

Avec un cours avoisinant les 5,26 pour un Euro ce matin, le peso argentin titille les sommets inflationistes en ce moment. En synthèse, le petit peso argentin a subi une hausse de 9,29% en un an, et de 27% sur trois années. L’Argentine peut se vanter d’avoir obtenu la deuxième marche du podium en terme d’inflation apres l’Angola (+ 22% cette année).
Conseil du chef: Profitez en pour venir visiter le pays, c’est le meilleur moment!





Devinez qui j’ai vu aujourd’hui.

10 12 2007

En Argentine, il suffit souvent d’etre là au bon moment pour etre un temoin privilegié et sans vouloir me la peter, j’excele en la matiere en ce moment. Apres avoir vu un iguane gros comme ça à la reserva ecologica hier en faisant mon footing quotidien ( j’ai des kilos à perdre depuis mon stop-la-clope!), aujourd’hui, j’ai vu la nouvelle presidente d’Argentine, alias la reina Cristina Kirchner…rien que ça! Selon un protocole lourdingue et un discours d’une bonne heure au Congres, elle est monté dans sa grosse voiture noire pour la casa rosada, l’elysée local, ou l’attendait une fourmillière de syndicats en delire et moi, etranger assez mal à l’aise avec ma chemise blanche dans ce monde decontracté de T-shirts colorés….En attendant un peu, et ecrasé comme une sardine par la foule, j’ai reussi a me taper la discut’ avec deux autres sardines americaines incredules de voir autant de joie, de danse, de tambours, de banderolles, de cris, de bazar, de chaleur…bref, deux touristes americains. Je vous met le lien du journal clarin (avec des petites videos!) de cette passation de pouvoir et j’en profite pour vous montrer fierement ma rencontre du jour avec madame, immortalisée par ce cliché dont la prise fut vraiment laborieuse:
cristina kirchner

Cristina Kirchner, presidente de l’Argentine, passant devant mon nez à 16h56 le bras au soleil et regardant en l’air.

Selon mes sources, l’evenement s’est terminé par un concert puis un feu d’artifice à 22h.

A vous cognacq-jay.





Cristina Kirchner Day

28 10 2007

Ma nouvelle presidente nouvelle patronne.
Une campagne fadasse, tres loin des mises en scènes americaines d’Hilary, une coupe de cheveux limite devergondée et plus holé-holé qu’Eva Perron. Elle est ainsi la Reina Cristina. Seul point d’interet caucasse dans l’organisation de ces elections: La justice argentine a du convoquer des milliers d’employés publics pour garantir l’ouverture des quelque 6.000 bureaux de vote de Buenos Aires aujourd’hui, devant le peu d’empressement ou le simple refus de ceux convoqués il y a pourtant plusieurs jours. Les argentins ont ainsi voté pour leur presidente sans grand enthousiasme, tous les pronostics donnant Cristy gagnante des le premier tour depuis une semaine. Malgré le beau temps, dont seuls les étrangers comme moi ont pu profiter pleinement en allant lire un bouquin dans le parc de la place San Martin, le vote en Argentine sauf justificatif est obligatoire. D’ou des files d’attentes de 10 à 45 minutes devant les bureaux de vote. Oui, ce pays a un problème indeniable pour anticiper les files d’attentes. Bref, une journée de presidentielles banale avec ses petits tracas.
  De mon petit point de vue d’européen cartesien, obtus et structuré dans sa tête, je constate amèrement l’absence de débat, de grandes lignes politiques ou bêtement de semblant de programme… Les 14 candidats n’ont pas parlé de leurs propositions et les gens désorientés ne savaient au final ni pour qui ni pourquoi voter. Alors une fois dans l’isoloire, par obligation (car les bulletins de l’opposition ayant bizarrement disparus des tables de nombreux centre) ou par choix deliberé, les votes semblent etre allés a l’hunanimité en faveur de la populaire Miss Cristina, avec son atout number one « femme du monsieur Pingouin »(=cqfd: Nestor Kirchner, elu en 2003).  C’est un peu la honte…L’election ne sera même pas invalidée, on parle ici et là de « transparence » de « forte mobilisation des electeurs »…Pfff…Moi ce sont ses grooooosses levres pulpeuses qui me deplaisent. Botox ou pas botox?








%d blogueurs aiment cette page :