Mon hotel Préféré

2 12 2011

Saviez-vous que, sous mes airs rigolard et légèrement juvenile, je suis tout de même en possession d’un MBA International en Administration Hôtelière? Et bien sûr, mes amis et les amis de mes amis ne se privent jamais de me narrer leur derniers deboires insolites dans les hotels de Buenos Aires, ou comment ils se sont fait arnaquer en toute beauté sur le tarif… Et oui, ç’est le revers de la medaille: la dure loi de la Pampa. Donc, j’en profite pour vous mettre une bonne fois pour toute  en garde  contre les méthodes olé-olé des services de reservation des hotels en Argentine et, comme je suis gentil, je vous donne un "tuyau": ne reservez jamais votre hôtel "en direct" , surtout depuis la France (cqfd: par un coup de fil, encore moins par fax!), car vous aurez de fortes chances d’avoir des surprises à votre arrivée. Glanez auparavant le site de l’ hôtel, lisez bien les prestations offertes, regardez minutieusement les photos des chambres quand il y en a. Un conseil rempli de bon sens pour les plus paranos d’entre vous: servez-vous des  moteurs spécialisés en hôtellerie pour composer votre séjour à Buenos Aires. Il en existe une flopée, pour tous les goûts et tout type de sejour: (système de paiement sécurisé, infos pratiques et actualisées et le tout limpide comme de l’eau de roche). Et souvent, pour être semi-grossiste, vous aurez une bonification sur le prix! Vous aurez ainsi plus de temps pour fignoler les derniers details avec votre mutuelle pour votre couverture, les appels téléphoniques, le taux de change, les travellers chèques!  Et à vous Buenos Aires et les tangos endiablés!





Raffraichissement

30 03 2010

Certains d’entre vous l’aurons remarqué, je me suis permis une petite synthèse des nombreux posts que vous avez laissé sur "Le Forum". Loin de moi l’idée d’etre un fulgurant despote dans le tri des messages laissés mais je souhaitais simplement plus de clarté dans cet onglet. Cela me semble ainsi plus simple, clair et informatif. Et merci d’etre aussi curieux!





Mon solde est crediteur!

11 04 2008

Bon sang de bonsoir, mais comment doit-on faire pour inserer de la musique dans les posts, hein?!! Je vous le demande. C’est pas que ça m’enerve mais ce post ci meritait vraiment sa petite marche militaire. Bon, tant pis pour moi et ma balourdise informatique. C’est donc dans un silence pragmatique que je vous l’annonce:

Ma banque vient de tout me rembourser!!!

Sans discussions ni lourdeurs speciale de sa part, ma banque a traité mon dossier comme une lettre à la poste (française et non argentine) en moins d’un mois. Je perd au passage une franchise de 150 euro mais etant donné l’ampleur du sinistre, c’est vraiment de moindre importance.

C’est un gros Ouf, et re-Ouf que je viens de faire.  Banque Populaire, I love you  ;-)

C’est reparti mon kiki…Un master à Buenos Aires sur les chapeaux de roues ( et un an de vie supplementaire à ce blogounet du coup!) et, même si je sais qu’ils ne lisent pas mon blog, je tiens particulierement à remercier mon papa et ma maman pour leur soutien et leur aide dans cette sale affaire traitée à distance et qui dorenavant se conjuguera au passé.

abracadabra….on oublie tout ça.

…ouf…





Un vol presque parfait

17 03 2008

La folle usurpation d’une carte bleue française en Argentine un samedi apres midi ensoleillé. Non, ce n’est pas le resumé du prochain polar de Jim Thompson mais bel et bien ce qui m’est arrivé ce week-end à Villa Urquiza, quartier ouest de Buenos Aires. Decidemment, j’en rate pas une en ce moment… Ma seule et unique carte bleue s’est faite cruellement avaler par le guichet automatique d’une banque fermée le week-end. Pas gloop donc. "Su tarjeta no fue bien leida, cajero fuera de servicio", un clavier numerique bloqué et c’est la fin du monde. Ca m’apprendra à vouloir retirer des pesos quand l’euro est fort pour gagner quelques centavos. Un peu paniqué, effaré et impuissant, j’appelle le centre du reseau "Banelco" et on me demande le numero de la transaction sur le ticket alors que je n’avais même pas eu le temps de taper mon code sur la maudite machine gloutonne! Le type au bout du telephone portable, m’ecoutant avec difficultés dans cette rue tres bruyante, s’enerve  de mon incompetence linguistique. J’essaie de rester stoic. Une gentille jeune dame derrière moi me vient en aide et le type finit par me donner un numero d’operation que je devrais montrer au guichetier de la-dite banque lundi matin des 10h avec un document d’identité pour me faire restituer la carte… Bon, je tache d’oublier cette mesaventure et de profiter tant bien que mal de mon Dimanche…Pas evident. Lundi matin, 9h56, Luis et moi trepignons devant la porte de la banque. Nous rentrons et Luis explique les faits, le type va ouvrir le dos de la machine pour fouiller et constate que la carte bleue n’est pas là. Il revient nous dire qu’il est probable que le distributeur l’ai recraché un peu plus tard et que quelqu’un l’ai usurpée. Portez plainte, et faites opposition. Au revoir.

Apres, je ne me souviens plus…mes jambes ont flageollé…brouillard…rien que de penser que  ma carte a pu être impunement utilisée tout le week-end durant pour regler des transactions frauduleuses, piller tous mes comptes, decouvert faramineux, ect…bref, la totale. Quand je délire, je ne fais pas semblant. J’appelle illico ma banque à Chinon pour faire opposition, qui est bien entendu fermée le lundi. Je tente la centrale nationale et l’operatrice me reconforte un peu en m’assurant que ma requête est immediatement prise en compte et me confirme qu’aucune transaction n’a eté passée entre samedi et lundi sous reserve d’operations non comptabilisées. Ouf, je respire un peu mieux.

Voilà, un week-end bien agité. Une carte bleue à mon nom court en ce moment en Argentine, je consulte mes comptes toutes les 5 minutes afin de constater une eventuelle filouterie. Car en Argentine, on fait rarement les choses à moitié. 

Touchons du bois.





Vos retraits en Argentine.

14 02 2008

Mon relevé de banque pour un retrait effectué en Argentine la semaine dernière me dit:

RETRAIT CARTE BLEUE VISA
CALLE 51 635 ARLA PLATA
300,00ARS 1 EURO = 0,214233   soit 64,27 euros
 

FRAIS COMMISSION RETRAIT
CALLE 51 635 ARLA PLATA  4,02 euros de frais pour ce retrait de 64,27 euros (300 pesos)
 


 

           Beaucoup de lecteurs me demandant des eclaircissements concernant les retraits et les frais de commissions bancaires en Argentine, j’ai donc mené ma petite enquête.

           Primo, sachez que vos retraits avec la Visa simple ou premium sont plafonnés à 300 pesos à chaque transaction depuis l’an passé, mais vous pouvez les cumuler X fois selon l’accord convenu avec votre banque. En theorie, les autres (Amex, Mastercard, cyrrus) ne souffrent d’aucun plafond mais comme les distributeurs automatiques sont souvent vides, le desagrément reste le même. Deuxio, sachez qu’a chacun de ces retraits de 300 pesos, et quelque soit le type de carte utilisée, on vous prelevera entre 4 et 6 euros de frais de commission selon les conventions bancaires….Et oui, c’est là que ça fait mal. N’essayez pas de ruser, ces frais sont en partie fixe à 80%, le restant etant inevitablement proportionnel au montant retiré. Les banques argentines taxant le moins sont HSBC, Banco Nacion et Banco Patagonia. Elles appartiennent au reseau Banelco, et non Link. Vous pouvez bien sûr obtenir plus de 300 pesos et ne payer qu’une seule fois la commission en vous presentant directement le matin au siege des dites banques avec votre passeport et votre carte bleue au guichet mais vous devrez poireauter 1 heure. Changer vos euros en agence etant moins avantageux, il vous faudra amortir cette commission inevitable  en achetant des nippes pas chères, de la bouffe mega bonne ou encore des jolis bijoux pour la Saint Valentin …en argentin  ;-)  !

à bientôt.  








Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Joignez-vous à 248 followers

%d bloggers like this: