INDEC, un mensonge à 13 pesos

8 11 2012

Il faut que j’appelle l’INDEC (l’équivalent de l’INSEE pour le calcul de l’inflation) pour qu’ils m’expliquent comment, selon leurs dernières stats, peut-on « vivre » avec 13 pesos par jour en Argentine?

L’Indec, en publiant ces chiffres ubuesques, grotesque et aux méthodes douteuses, n’en est pas à son premier coup de Trafalgar. En 10 ans, cet organisme officiel s’est vu remettre plusieurs fois à sa place par le FMI, mais là, c’est la goute d’eau qui fait déborder le porte-monnaie. Pendant ce temps, les argentins paient leur boucher avec des liasses de billets de 100 pesos (taux de change à 6,2 pour un €) tant l’hyperinflation est courante, genre brouette allemande des années vingt mais sans planche à billet. On perd de l’argent rien qu’en respirant!

Et cela ne s’arrête pas là. Grands amis devant l’éternité (sic!), les économistes anglais* on carrément préféré avoir recours à un organisme privé américain pour calculer le véritable taux d’inflation en Argentine! Là où le guide Michelin envoie des clients mystères dans les restos, des économistes encagoulés sont mandatés en Argentine!  C’est un vrai James Bond ce truc!

Devant toutes supputation affabulatrice, reprenons notre classique panier de la ménagère:

2010                                                                            2012

  • Cinéma : de 20 à 25 pesos                                          de 35 à 45 pesos
  • Café noir au bar: 2 à 5 pesos                                     de 10 à 15 pesos
  • Timbre pour la France: 6 pesos                              9 pesos (et prévoir un mois)
  • Restaurant : petit gastro 60 pesos                          petit gastro 120 pesos
  • Bière au bar : 10 à 15 pesos le litre.                         12 à 18 pesos le litre
  • Salaire minimum à Buenos Aires: 2500 pesos     3500 pesos (subjectif)
  • Course en taxi : 4 pesos environ/kilomètre.          6,25 pesos/ kilomètre
  • Ticket de bus : 1,10 pesos                                           2 pesos
  • Ticket de métro : 0,75 pesos                                      2,50 pesos
  • Ticket de train: 0,80 en première zone.                  1, 50 pesos
  • Coiffeur sans chichi: 30 à 40 pesos.                        50 pesos
  • Caddie mensuel ( une personne) : 600 pesos.      2000 pesos
  • Plein d ‘essence (le litre): environ 4 pesos.            environ 7 pesos
  • Consultation médecin: 80 pesos.                             100 pesos
  • Un bon petit vin: 25 a 30 pesos                                50 à 60 pesos
  • Hotel en walk up : de 100 à 200 pesos                   300 pesos mini

. En effet, alors que le taux d’inflation de l’Argentine est estimé par l’Indec à 10%, les organismes privés s’accordent à dire qu’il s’élève à près de 25%.  A vos calculettes!…Non mais: 13 pesos par jour, je crois rêver…

* Journal britannique The Economist, dans un article intitulé Don’t lie to me Argentina,





Même pas peur!

16 09 2012

 « Bonjour madame la vendeuse!  Mais…. c ‘est quoi ce truc là sur le comptoir? »

« Ça, c’est de la viscache! » me lance-t-elle, interloquée par mon ignorance. « C’est très bon. Vous en voulez un   pot? »

« Euh…. bah……. je …… C’est quoi cette bête? Comment vous dites? »

– « Allez allez!  » rétorque-t-elle en le mettant dans un sac, « voilà, tenez. vous allez vous régaler. »

« Bon…bah….merci. je vous dois combien? »

« 38 pesos. » (sic!)

Et voici ce que me dit Wiki.

Finalement, c’était bon 😉





Témoignage

12 09 2012
Paloma, future maman, 2 ans et demi. La Plata

Paloma, future maman, 2 ans et demi. La Plata

Bonjour, je m’appelle Paloma. Je stresse un peu car vais bientôt être maman de deux petits bouts!! Clément, qui a accepté illico d’être le parrain,  veut les appeler « Pluma » et « Beco ». Je ne suis pas trop d’accord mais bon, vu qu’il m’offre l’hospitalité dans sa jardinière, sur son grand balcon avec une chouette vue sur sa télé, je ne peux pas trop refuser. Le printemps n’est pas encore bien installé. Comprenez-moi: c’est délicat. En plus, il est tout émoustillé d’attendre les naissances. Si vous le voyiez! Un vrai môme! Par contre, je lui ai interdit de tripoter les œufs. Il y a des limites à ne pas franchir.  Selon ses explications, je devrais être maman vers le 4 Octobre. J’espère que tout se passera bien. Avoir Clément a mes cotés me rassure énormément.
Je suis sûr qu’il ferait un bon papa. Il m’a d’ailleurs promis de m’aider pour la nourriture et pour leur apprendre à voler.

Merci Clément. Tu es un vrai père pour moi.





RTL en Argentine!

16 08 2012

C’était hier, c’était RTL, c’était l’émission « autour du monde ».Allez, on se met à sa fenêtre, on fixe l’horizon et on monte le son.

Cliquez ici

Bon voyage!





La phrase du jour

22 06 2011

Entendu ce matin, à 8:34 par Magdalena à la radio Continental: « Attention,  on prevoit de la neige sur Buenos Aires ce Samedi ».

Je n’ose même pas imaginer le bazar que ça va être ce week-end.

Bon, fô que j’retrouve mes moufles. A plus.





2 buts et 2 jours d’emeutes

13 12 2010

Prenez un parc occupé par des personnes sans papiers, un voisinage surchauffé par l’insécurité et dopé à la xénophobie, ajoutez un brin de laxisme politique volontaire du Maire, 4 jours de silence de la présidente histoire de se renvoyer la patate chaude et vous obtiendrez un scénario digne des pires tele realités, avec chasse à l’homme inclue. C’etait ce week -end, dans la zone de Parque Soldati, ville de Buenos Aires, devenue le temps d’un sordide petage de plombs zone de non droit et bouillon des plus lugubres sentiments de haine ordinaire. Bilan: 4 morts, des démonstrations de racisme profond et de confrontations armées… Des organisations de défenses des immigrés ont d’ailleurs déposé plainte pour « incitation à la haine raciale ». Et moi qui viens juste de terminer le livre de Teulé « Mangez le si vous voulez », ma confiance en l’être humain s’amenuise comme peau de chagrin… Je me sens un peu analphabète de ce pays lorsque je relis l’article 11 de sa constitution destiné « à tous les citoyens du monde qui souhaitent habiter le sol argentin ». Loin de moi l’idée de faire de la politique à deux balles sur ce blogounet mais je trouve que l’image de l’Argentine vient de prendre un sale coup dans les bottes sur ce coup là, genre carton rouge pour parler local.

Sinon, à propos de parler local, l’autre événement du week-end (entre autres), c’est la victoire par 2 buts à 0 de Estudiantes de La Plata contre Arsenal lors du tournoi d’ouverture. Estudiantes est ainsi champion pour la deuxième fois….Il fallait le signaler. Car on ne badine pas avec le foot…







Vue du ciel

23 11 2010

Que c’est beau la terre vue du ciel!!  Hier, en revenant de Mar del Plata, j’avais rien à faire sinon me mettre de la crème après soleil sur la goule et repenser aux superbes vagues de l’atlantique… Et je suis allé faire une ballade satellitaire pour essayer de trouver de belles images de la côte Atlantique Argentine et j’ai dégoté ça! C’est digne d’un Yann Arthus Bertrand en furie je vous dis. Impressionnant non?

Buenos Aires vue du ciel

Pour vous repérer, j’ai inséré 3 tout petits points sur la photo. Un rouge (ville de Buenos Aires), un bleu plus haut (Ville de La Plata, chez moi à 58 km) et tout en haut, coté droit de la photo un point vert ( La Ville de Mar Del Plata, grande ville balnéaire du pays)… Sur la côte Atlantique, c’est-à-dire là ou l’eau marron cesse, vous avez de nombreuses petites villes sympa de villégiatures estivales (San Clemente, Carrilo, Pinamar, Mar Del Plata..) qui ressemblent à notre cote d’azul en été. De l’autre coté, coté Uruguay, vous trouverez Punta del Este ( trop « bling-bling » à mon goût).

Cette couleur peu ragoûtante du fleuve est due aux sédiments transportés depuis sa source Amazonienne et du Sud Brésil, qui finissent par se dissiper aux portes de l’océan.

Je ne sais pas pour vous, mais moi je trouve cette photo hallucinante. (échelle approx: 1cm: 30km!!!)








%d blogueurs aiment cette page :