Special gros mots

21 04 2011

Il m’arrive parfois, avec mes élèves, afin de détendre les neurones après une règle de grammaire bien lourdingue, de jouer à répertorier les expressions et autres gros mots du vulgus local. Au deçà d’inevitables crises de rire, on essaye toujours de trouver leur équivalent en français. Et oui, je suis un prof genial! (sic). Au fil des mois, je me rends compte que l’Argentin est très riche en métaphore et, de ce point de vue, il existe toute une flopée d’expressions argentines très difficile à traduire dans la langue de Molière. Aujourd’hui, je m’y attèle et vous dévoile le fruit de quelques heures de vol de relâchement en cours lors de ma pratique du FLE en Argentine. Certaines expressions sont assez crues, âmes sensibles s’abstenir… Mais ça vaut son pesant de cacahuète:

  • Estar a full (con algo):   être débordé, à fond dans un truc.
  • Estar Re- (plus adjectif): Préfixe amplificateur. Etre vraiment (adjectif)
  • Ni loco, ni en pedo*: Hors de question.
  • Meter la gamba: Faire une grosse gaffe
  • Miravos!: Tiens donc
  • Que haces fiera? Que haces Titan?: Dialogue formaté taquin démontrant une connivence (Sans equivalent en français)
  • Che, boludo: Hé, Dis donc petit con (formule amicale)
  • No te hagas el piola!: Ne joue pas au plus malin avec moi!
  • Claro!: Evidemment!
  • Que barbaro!: C’est pas croyable (ironique) ou Super! Genial!
  • Chupate esa mandarina: Ca te cloue le bec hein!
  • Hablo yo o pasa un carro?: houhou, je te parle! Tu m’ecoutes?
  • Que caradura que sos: t’es une vraie tête de mule
  • Sos piñon fijo!: T’es con ou quoi?
  • Ser careta: être prout prout
  • Ser una rata: être radin
  • Ser como soplar y hacer botella: Facile! les doigts dans le nez!
  • Dificil que el chancho chifle: Ca m’étonnerait fort ce que tu dis là!
  • Es un Bagre*: c’est un thon (pour une fille pas très…gracieuse)
  • Es un descanche!*: c’est un gros bordel!
  • Es un quilombo: c’est un bazar! (on dit aussi « conventillo » plus formel)
  • Ser un falluto*: être hypocrite, menteur
  • Ojo el piojo: attention, fait gaffe!
  • Pibe, flaco, chabon: type (mec)
  • hablar sin ton ni son: tenir un discours totalement decousu
  • verbe + al pedo: verbe + inutilement, pour rien!
  • Sos un pato Marrueco (o criollo): T’en rates pas une toi! (une betise). On y rajoute quelquefois « a cada paso una cagada ».
  • Ser el patito feo: etre le vilain petit canard
  • Vamos loco: (prononcer sans le « s ») C’est parti mon kiki!
  • El dia que las vacas vuelan: le jour ou les poules auront des dents
  • Estar entre pito y flauta: être débordé de truc à faire, surbooké.
  • Quedar en pampa y la via: être dans une impasse ( dans la vie)
  • Menos averigua Dios y perdona: manière délicate pour éviter de repondre à une question embarrassante.
  • Para un poco: no es ni muy muy ni tan tan: Calme toi! C’est pas l’affaire du siècle!
  • Te gusta la bombilla de cuero?* : Tu serais pas un peu gay?
  • Estar en pedo*: être completement bourré
  • Estar al pedo*: ne rien faire du tout
  • Estar en la concha de la lora: être dans le trou du cul du monde
  • Carajo!*: Juron globalisateur….(très fort!)
  • Un cuento Chino:  Une histoire  à dormir debout

*: usage plus que  colloquial

Bien sûr cette liste est loin d’être exhaustive, je compte bien l’actualiser de temps en temps. De même que vos contributions et remarques complementaires, je n’en doute pas!

Allez une dernière pour la route: C’est une phrase culte que j’adore tirée du dernier film avec Darin, Un cuento Chino :   

« Como te trata la vida querido? »     « Como el culo! »      😉

Publicités

Actions

Information

15 responses

21 04 2011
Sandrine

Le falta caramelos en el paquete : il n’a pas la lumière à tous les étages
Quand quelqu’on vous demande si vous voulez quelque chose avec un choix (par exemple « tu veux du rouge ou du blanc ») on répond : en ese orden
Tiene menos onda que una antena de madera : il est vraiment pas drôle
Hay algo mal que no esta bien : y’a quelque chose qui ne fonctionne pas

Et il y en a plein d’autres mais là comme ça, ça me vient pas…Mais comme tu dis, le langage parlé est souvent très imagé et c’est marrant…

6 04 2017
fernandez

Tiene los caramelos pegados …. équivalent à « il n’a pas la lumière à tous les étages »

2 05 2011
maria

No sabía que eras profe!! qué bueno, a ver si intercambiamos ideas porque yo lo soy aquí en Francia pero de español! buena idea eso de repertoriar frases coloquiales, a veces no son vulgares y se usan mucho. Agrego algunos sinónimos:
– le faltan caramelos en la bolsa=no le sube agua al tanque=le faltan patitos en la fila= le faltan algunos jugadores en la cancha

– me dejó en off side: cuando alguien te dijo algo que te dejó bloqueado o mudo por la sorpresa

– quedar en pampa y en la via: es quedar también sin nada

– venirse a poncho: es cuando vas a un examen o vas a dar clases sin haber estudiado o sin haber preparado tu clase

– ser falluto, no solo es hipocrita, es también cuando le prometés a alguien que vas a hacer algo, o que vas a ir a su fiesta y después no vas o no cumplís con lo prometido

– cortar el rostro: (muy usada en los ochenta y principios de los noventa) cuando vas a saludar a alguien y el otro te da vuelta la cara como si no te conociera

– estar mas solo que kung fu el dia de la madre: estar MUY solo y no tener a nadie. Kung Fu viene por la serie de television

– ser mas bueno que el pan: ser realmente alguien RE RE bueno!
– andá a freír churros: version amable de andate a la mierda!

2 05 2011
argentin

Merci merci pour cet apport Maria!!! C’est genial! s’il t’en vient d’autres à l’esprit, n’hesites surtout pas! Me gusto el « anda a freir churros »!! cualquier cosa!! ;-))

4 05 2011
maria

En Francia también hay muchas, como esa cuando dices que una persona está un poco confundida « à l’ouest » o algo así. En español decimos « más perdido que turco en la neblina ».
La otra que se me viene ahora es « más peligroso que mono con escopeta » y « quere tener la chancha y los veinte chanchitos » (cuando uno quiere tener todo!!)

4 05 2011
argentin

Ex-cell-ent! Et oui je te confirme le « être à l’ouest » = « être barré » =  » il plane » = « il est paumé »!!

5 05 2011
maria

jaja me gusta « être à l’ouest », cómo es esa de « ne pas être bien dans sa peau »…
Cambiando de tema, ayer ví con mi marido « les inconnus », es muy gracioso (aunque sea medio viejo), pasaron el sketch de los noticieros, me reí mucho con el de Chile y el de Brasil, lástima que no hicieron uno para Argentina, jaja. Florence Foresti es muy graciosa, creo que es un humor que a un argentino (que estudia o sabe algo de francés) podría hacerlo reír, tal vez puedas usar algo con tus alumnos!

5 07 2011
Salzanita

Jajaja…buenisimo…es raro leer nuestras frases explicadas.
Otras:
Esta joya (frase que por cierto odio) – esta bueno
Más solo que Menem en el día del amigo – para entender esta hay que estudiar un poco de historia contemporanea jeje
Joya! nunca taxi – que algo esta sin mucho uso

5 07 2011
argentin

gracias Salza! Tanto tiempo! como estas? — mejor dicho: cuando me invitas? 😉
Son expresiones que nunca escuché por la Plata. La de Menem sí,tenes razon, no es para un estudiante francés que viene a pasear de turista..pero interesante de ver como el idioma se adapta y mueve.

19 11 2011
Sam

Hola

Como estas? Muchas gracias pour ton blog. 😉
Je voulais savoir ce que veut dire ROMPER LA PELOTA?

Je regarde en ce moment une telenovela argentine. Et cette expression apparaît souvent notamment « Nô me rompe la pelota
 » . Merci pour ta réponse.

Sam

19 11 2011
Argentin

Sam, cette expression tres vulgaire signifie:
« Ne me casse pas les couilles » // « Fais pas chier » // « pousse pas mémé dans les orties »….. ect
Tu ecouteras certainement quelques variantes:
-No me hinches las bolas
-no me las rompas
-no me las hinches… ect.

PS: je demande pardon aux âmes sensibles de ce blog mais je suis le roi de la linguistique pratique… faut bien que cela serve à quelque chose 😉

11 12 2011
verdié

pas mal le mini dico,mais « caradura » c’est pas « tête de mule », mais « culotté » salut et « andà en la sombra »

1 01 2012
Adrián

Je suis prof d´anglais à Santa Fe et, par hasard, je viens de trouver votre site. C´est vraiment intéressant. Je ne maîtraise pas le français et je regret de ne pouvoir pas vous donner d´autres exemples. Je trouve que les expressions données par vous sont utiles parcequ´ils sont courants. C´est important de pouvoir exprimer l´idée de « caradura », par exemple. Je voudrias l´employer quand je parle avec mes amis de la francophonie.

1 01 2012
Adrián

Desolé pour les faute de frappe et les erreurs de la grammaire.

16 05 2012
La folie des Mots « Blog: L’Argentine sans detour™

[…] dictionnaire digne de ce nom, dont le tome numéro un “Le Spécial Gros-Mot” se trouve par ici. En effet, je suis sans cesse éberlué devant les déviances discursives assez olé-olé de la […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :