Partir en Argentine sans parler espagnol…

20 08 2010

… Ou Comment prendre une légère claque en arrivant.

« Bon sang, pourtant j’étais un des meilleurs à mes cours d’espagnol ! ». C’est le constat  redondant de tous les français débarquant à Buenos Aires avec un niveau d’espagnol et une phonétique lamentable, il faut le dire.

On vous avait bien dit: « Boh, tu apprendras sur place, tu vas voir c’est facile, c’est de « o » partout! ». Mouais Merci les amis….Je vous la revaudrais celle là. Surtout lorsque je demande un café au bar (dites « Cortado ») et que le gentil serveur vous ramène un croque monsieur à la place (prononcez « Tostado »)…. On se sent seul dans de tels moments.

Et vous serez confrontés à une flopée de  malentendus, croyez moi. D’accord au début, ça fait parti du dépaysement mais on s’en lasse vite. Très vite même si n’avez pas au préalable exercé votre espagnol auprès de votre arrière grande tante Andalouse pour évaluer votre niveau. Pour le fun, voici une petite liste de ce qui peut allègrement vous arriver dans les rues de Buenos Aires:

– Se faire déposer en taxi dans un quartier louche par ce que vous n’avez pas su prononcer correctement le « J » de votre rue, ni le numéro (n°1679, c’est dur quand même!)

– Dans le même esprit, prenez un bus et ce sera panique garantie! Aucun arrêt ni horaire et que vous ne comprendrez rien à la grand-mère qui expliquera que la princesse Maxima habite dans le coin. Vous finirez à pied et en retard à votre rendez vous.

– Passer à deux doigts du gâteau triple chocolat-  dulce de leche en vitrine et récolter la tarte au citron rance à côté parce vous ne savez pas dire « noonnnn, pas celle-là !!!! »

–  Se retrouver avec une coupe style mulet (nuque longue) pour les audacieux  qui prétendent parler le langage « coiffure ». Remarquez, si vous souhaitez retrouver votre côté Cindy Lauper des années 80, allez-y, foncez !

– Louper un petit job de prof de français pour arrondir les fins de mois : comment pensez-vous répondre à vos élèves argentins ?  Les profs de français sourds sont rares vous savez.

– Rentrer chez vous avec 3 kg de poulet (et non 3 escalopes), un potiron (et non une orange) et 5 bottes de persils (et non une salade).  Ca calme.

– Se faire dépouiller par toutes les associations plus ou moins louches qui récoltent des fonds dans la rue et envoyer paître tout le monde, même s’ils veulent seulement savoir l’heure! Paranoïaque tu deviendras !

– Rater 14 fois son message du repondeur et ne pas savoir la modifier (« Hola, esta usted bien el telefono de Clément, y se no puede…oh mais tais toi j’enregistre un message là! Oh mince comment on fait pour l’effacer?! Oh, téléphone de mer*e! »)

Bref, la liste est encore longue. Et je vous incite à apporter vos témoignages sur ce sujet. Histoire de se marrer😉 La prochaine fois, anticipez les catastrophes avant de vous expatriez à l’autre bout de l’Atlantique ou faites comme moi prenez quelques cours sans scrupules : je suis passé dans les « très très bons » cette année, plus argentin que moi tu meurs!


Actions

Information

24 responses

20 08 2010
François D

En Avril dernier, j’ai fait un séjour de trois mois et j’ai pris des cours d’espagnol sur place: J’etais moi aussi un nul en espagnol. J’ai fait des progres fulgurants… Je me souviens, tous les matins je prenais un café et révisais dans un café au coin d’Esmeralda et plaza San Martin » Le Petit Paris » (je crois)
J’ai hâte d’y revenir!

22 08 2010
argentin

Exactement François, il s’agit bien du « Petit Paris »! DE 2006 à 2009, je vivais sur la plaza San Martin et j’etais un client de ce bar (esquina). Un des rares à l’epoque qui osait mettre des tables en terrasse sur l’avenue santa Fé: un regal de vue!

20 08 2010
Sandrine

Je fais chaque fois moins d’erreurs, ce qui veut dire que je récolte les moqueries familiales chaque fois plus fortes lorsque je m’envoie un pet (mandarse un pedo, ça s’invente pas non plus). Les rendez-vous médicaux ne sont pas simples à l’arrivée et le coiffeur non plus, je confirme (te dejo un flequillo ? Un quoi???)

22 08 2010
argentin

C’est clair Sandrine, le traumatisme de la première visite chez le coiffeur….Brrrr…j’en ai encore la chaire de poule rien que d’y penser. Il m’avait raté mais alors raté la coupe à un point tel que l’idée de porter une cagoule m’avait trotté dans la tête. Heureusement pour moi, je ne savais pas comment on disait « cagoule » non plus en espagnol. Par contre, j’avais annulé pas mal de rendez vous et sorties pendant une bonne semaine…. Que de souvenirs mon arrivée en Argentine….dejà 4 ans….How time flyes!

20 08 2010
Marie

C’est clair que le « pedo » est a utiliser avec d’enormes precautions ( estar al pedo: ne rien foutre/ estar en pedo: etre saoul ect… ) et d’autres plus coriaces. Pour ma part, j’ai eté le plus flattée le jour ou on m’a pris non pas pour une canadienne mais pour un fille de Mendoza!!!

20 08 2010
Ayelen

Me muero! Con tus ejemplos me doy cuenta de que no es sencillo ser extranjero en Argentina. Jajaaaja Me gusta tu blog ( para practicar francés) aunque no entiendo todos los chistes. Nos vemos. Aye

21 08 2010
argentin

Gracias Ayelen por tu comentario en tu idioma, me agrada mucho! Y para mejorar tu frances, te cuento esto: « Moins mieux vous lirez du français, plus pire l’interlocuteur comprendra »…(attention, des erreurs de superlatifs se sont glissées dans cette phrase) 😉 que malo que soy!

23 08 2010
Nathy

Perso je n’ai rien compris à ta phrase Clément🙂
Un jour je me suis retrouvée à dire à table à mon père « me encanta el pene » au lieu de dire que j’aimais ses pâtes (la penne)… Yeux ronds assurés!

23 08 2010
argentin

Naaann, trop fort Nathy!! En restant dans le meme creneau, je me souviens d’une amie dans le metro Parisien, heure de pointe, qui s’est excusée d’avoir marché sur les pieds d’un monsieur en lui disant (assez fort): « Excusez moi, je vous ai pissé dessus! (pisar: mettre les pieds sur qqchose)
Je ne vous raconte pas le bond qu’a fait le type😉

26 08 2010
Marc

Oh oui je me souviens de comment j’ai pu galérer au début… Allemand LV1 / anglais LV2, j’ai bien été verni ! Mais du coup ça a été une chance : j’ai appris le castellano de là-bas sans avoir de « mauvais » réflexes que j’aurais pu avoir en apprenant l’espagnol d’Espagne ! Toujours est-il que je ne sais toujours pas ce que signifie « gorra » qui, je le pensais, devait normalement signifier « casquette »…

28 08 2010
argentin

Bah Marc, en fait Gorra veut dire tout se qui se met sur la tête et qui protege du soleil. Et c’est bien de le transcrire par « casquette ». D’ailleur, on dit souvent « sacate la gora » en Argentine, ce qui veut dire « arrete de faire le flic ».
« Gorro » fait plus reference à une protection du froid ou bien se proteger la tête.
Et beret, c’est « Boina »
Et casque, c’est « casco »
Et une toque de chef, c’est « gorro de cocinero »
Et Bonnet, c’est « Gorro de lana »
Un Bob (ricard), c’est un « Piluso »
Et un chapeau de carnaval, c’est « bonete »!!!
(Je dis merci à 5 ans d’Argentination intense!)😉

On dit « Chapeau Clément » sur ce coup là.

2 09 2010
sab

Ah les galères du début… en tout cas je me débrouillais toujours pour avoir un dico sous la main les premiers temps. Ce qui n’empêche que, au bout milieu de la nuit, malade à crever, à force de remuer je réveille mon copain, qui se redresse et me demande « ¿Qué pasa? ».. et moi de répondre: « Estoy caliente »… pour dire que j’avais de la fièvre… mmmmm.. sur le coup il m’a rien dit, mais il s’est bien marré en me corrigeant le lendemain🙂
Sinon les premiers temps c’est sympa aussi répondre au téléphone des copains :
-« Personne n’a appelé ?
-Si.
-Qui ?
-Aucune idée, j’ai rien compris à son nom.
-Il voulait quoi ?
– Ben j’ai pas compris non plus. »
Forcément…………..

4 09 2010
Sandrine

Ici pour la coiffe de cuisinier on parle de cofia…ce serait un truc de Mendoza ? Sinon, j’ai un pote qui était là l’année dernière pour nous aider à la construction du parc. Il ne parlait pas un mot d’espagnol à son arrivée, bossait toute la journée avec des locaux et potassait le soir dans sa chambre. Un jour, il vient vers moi un poil désemparé alors que les autres constructeurs étaient pliés de rire…Il me demande ce qu’il a dit de faut dans « voy a coger la caretilla »… »je vais prendre la brouette »…Sauf qu’en Argentine coger fait partie des verbes les plus vulgaires du vocabulaire…

4 09 2010
argentin

Exact Sandrine!! J’avais pas osé mettre cet exemple dans l’article mais puisque tu a mis le doigt dessus, allons y gaiement!
Pour ceux qui n’auraient toujours pas saisi la nuance:
– en Espagne, on « coge » un bus.
– en Argentine, on « coge » son ou sa partenaire.
Faire plus clair, je peux pas😉

Qu’est ce c’est marrant de lire toutes ces anecdotes!! Merci pour ces perles de temoignage les amis!

4 09 2010
Nathy

Je crois qu’on a tous été victime du « coger ». J’ai beau le savoir je persiste avec « acogida » et j’ai toujours autant droit aux gros yeux de mon père et les fous rires des autres.

28 09 2010
Cali

Perfecto, asi te vas a poder darme leccionnes para que hablo mejor ! Vamos a venir para vivir en Bs As antes el fin del año ( y ahora estamos aca hasta el 28 de octubre ) Puede ser que un dia nos encontraremos, no ?

15 03 2011
argentin

Como no Cali! Ya llegaste?

15 03 2011
Cali

Je suis en France actuellement mais je reviens en Argentine fin mars….. finalement, nous ne resterons pas à Bs As, nous préférons la vie tranquille de la province : nous avons donc acheté un terrain à Pinamar pour faire construire. Pour l’instant, nous faisons donc pas mal d’allers-retours car nous n’avons toujours pas vendu notre appart en France, ni nos voitures………. mais bientôt, j’espère, finies les 14 heures d’avion !

4 06 2011
alwin

je viens de découvrir ce blog …. merci l’argentin et tant d’autres J’rspere bientôt vous raconter une belle (ma) histoire et annoncer ma venue a san Rafael .Cordialement a tous

13 06 2011
alfredo

Salut argentin ! – paseando por aca ver q se cuenta desde la mirada francesa de mi pais y en gran pelotudo q soy muuy pero muuuuyyyy de vez en cuando , jeje me enganche con tu puta devinette q resulta venir del 2006 ! asi q me harias el placer de darme la respuesta ? ! – yo hace anios q no volvi al pais ..
chas gracias
Et maitenant pour faire serieux – me gustaria saber si nos encontras argentinos y franceces muy parecidos en lo q va de la arrogancia y lo altivo – es algo bastante raro pero yo me siento tener mas similitud y conivencia con ustedes franceces q con espanioles o italianos – merci – a plus

17 06 2011
argentin

Alfredo, la reponse « telo » est explicitée dans le post suivant celui de « devinette », « le sexe de l’argentine » car c’est un concept qui n’existe pas en France et qui merite de s’y arreter un peu 😉
Pour l’arrogance, oui, je suis assez d’accord avec toi: La France se pretentant le CENTRE du monde; au même titre, l’Argentine se prend pour le pays le plus CULTIVE d’amerique latine et regarde de haut ses voisins limitrophes. Totalement d’accord mais pour la nuance, je trouve que l’argentin ne fera jamais ce qu’il ne veut pas. Je dis souvent que « JAMAIS UN ARGENTIN NE S’EXCUSERA », mais cela fait parti de cette arrogance qui nous rapproche.
A bientôt!

15 07 2011
ElGaucho

Hola argentin – c-est alfredo ( j’ai une ex qui veut me faire ch.. donc je change de nom ) Ca fait qq temps deja -mais oui l’argentin ne s’excuse jamais -c’est vrai !!- c’est franchement insupportable quand on n’est pas habitue ..
Mais question rapport de forces ( c’est un peu de ca dont il s’agit je pense ) je trouve tout de meme :q pour se laisser une petite chance de vous battre vous francais ca aide d’etre argentin ! A mon avis d’argentin vous etes le peuple le plus imbu de rapport de forces dans les relations -au monde .. Ex- en argentine un journaliste en train de faire son entrevue ( et pas « interview » por favorrr ) et qui se fait poser une question par son invite : ex : et vous savez porquoi on augmente les aides et exonerations pour bla bla bla .. ? reponds : non . Mais en france a ton avis qu’est qu’il reponds ? jjaj c’est super marrant je trouve ..

15 07 2011
ElGaucho

Al menos que nostros no necesitemos responder  » du tac au tac  » dado q cada uno ya es como un dios no ? ..No importa q respondas esta parte ..
Excelente dia a vos — muy completo tu blogucho,realmente agradable .. que continues excelente nomas !

15 07 2011
ElGaucho

Vamos no creo q este bien dejar esta pagina con una dudita – donc simplement le mec en france reponds  » non mais je sens vous allez me le dire  » jajja et opp voila q le politique n’a pas reussi a se le mettre sur son compte .. . personnellement il n’y a q’en france q je vois ca .. je crois q ‘a y reflechir je trouverais bien d’autres exemples .
je crois aussi q cette maniere de ne jamais s’excuser q nous avons ca a voir avec le melange de : latinite, catholicisme ,machisme et tout l’histoire de l’argentine /amerique latine , des notre debut marquee par la precarite.Sans pretention academique aucune ,a mon avis on peut decrire cette precarite par le manque de colons ,encore moins de femmes ce qui debouche sur une colonisation ou tres peu de gens possedent bcp de terres – une classe de proprietaires terriens donc pas oblige de chercher la productivite /rendement mais tres soucieux au contraire, de continuer a regner en maitres et renforcant ainsi deja cette societe espagnole tres verticale (de par la traditionnele trilogie : latinite / catholicisme / machisme ).
Il faut ajouter la vassalite des temps colononiaux q la precarite renforce et au final pas vraiment etonnant q chaque homme tenant son autorite d’un autre plus grand a son tour tenant son pouvoir au bout du fil de Dieu ,se comporte lui meme comme un mini dieu.
Et Dieu, on le sait , ne se trompe jamais !!

Je ne pretends pas expliquer entierement cette realite americo latine mais je crois qu’il y a dans ces raisons la cause de ce comprtement de ne jamais s’excuser.
Jecrois du meme coup q ca explique en grande partie notre pauvrete . C’est tout a fait autre chose de vivre dans une societe ou la terre est pelinement occupee, ou la main d’ouvre est abondante – ou l’absence de manque des femmes ne pousse pas aux viols et a la destruction de une autre societe debouchant dans l’ensemble sur une societe peu homogene contarirement a l’europe et amerique du nord .
Je prends la peine de ecrire tout ceci parce q bien des fois , surtout avec des americains mais pas seulement ,quelques uns d’entre vous aussi ( a un tres moindre degree -il faut dire ) il n’y a pas de reelle connaissance de notre realite
ce qui vous conduit quelque fois a nous prendre dans votre comportement – souvent meme sans mechancete aparente – un peu pour des imbeciles ..
Le meilleur remede contre le racisme ce n’est pas de la moral mais simplement de
la connaissance
Vamos Argentina et sauf pour les matchs de rugby Vive la France !!

.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :