Sondage Canadien

27 05 2010

Catherine est canadienne et prépare un gros travail universitaire sur l’Argentine. Parmi les membres du groupe, Catherine est la seule à traiter le sujet de la culture Argentine, ses codes et ses spécificités. Ca me fait pitié, en plus elle est à la bourre!

Vos reponses à ces 10 petites questions l’aideraient grandement à bâtir son travail. Les questions sont numérotées et je lui transmettrai bien entendu toutes vos réponses ainsi que vos commentaires. Allez les français d’Argentine, soyons solidaires!

Voici les 10 questions numérotées:

1-      Comment se déroulent les premières présentation avec un argentin? Les trouvez vous directes?  Les rencontres sont elles formelles ou peut on aborder librement avec n’importe quel sujet?

2-      Quelle est la part de la gestuelle, regards et silences dans une conversation avec un argentin? Quelles seraient leur signification?

3-      Les cadeaux d’affaires sont-ils bienvenus et bien perçus? Doit on y répondre et de quelle manière? Il y a t’il des présents inappropriés ou qui porteraient à confusion?

4-      Comment sera interprété un regard soutenu ou direct lors d’une conversation ? Quel message envoit-il ? Fuir un regard serait il mal perçu?

5-      Comment dois-je me comporter dans des relations sociales en Argentine ?

6-      Dois-je manifester mes émotions ou mes sentiments au travail ou en public ? Est-ce bien vu de les montrer ?

7-      Les pauses, silences et l’intonation de la voix  sont-elles perçues comme embarrassantes ou constructives?

8-      Quels sujets peuvent être abordés ou évités lors des repas d’affaires? Il y a t-il des comportements à proscrire?

9-      En société, certains gestes argentins ont ils une signification précise et différente qu’au Canada, qu’en France?

10-      Lors des négociations ou des discussions importantes, est-il préférable de traiter un sujet a la fois au complet ou bien peut on passer d’un sujet a l’autre sans problème?

Catherine doit clôturer son travail d’investigation Vendredi 04 juin au plus tard. N’oubliez pas les numéros dans les réponses!

Merci pour elle. 

Un petit conseil: repondez à ce questionnaire entre amis, c’est tres divertissant! 😉

Publicités

Actions

Information

7 responses

28 05 2010
Devillard

Vivant à Buenos Aires depuis 6 mois… voici mes réponses…

1- Les argentins sont beaucoup moins formels que les français.
Excepté avec ses responsables hiérarchiques, l’argentin tutoie très vite, je dirai même immédiatement. Entre hommes, ils se font la bise aussi. En France nous faisons minimum deux fois la bise. En Argentine, c’est toujours une bise.

Durant les premières présentations, les argentins ne sont pas froids, très agréables. On peut dire qu’ils sont très vite directs. Très vite nous pouvons aborder de tous les sujets avec eux.

2. L’argentin ne parle pas beaucoup avec les mains. Les argentins sont plutôt posés, les filles plus expressives. En général je n’ai pas fait très attention. Pour moi ils n’ont pas des gestes dans une conversation, ils ont un accent, une façon de prononcer…

3. Aucune idée. Juste c’est beaucoup moins formel. Lorsqu’une personne part en vacances, la coutume là où je travaille, est de ramener des produits artisanaux du lieu de vacances.

4. Aucun soucis pour le regard. Attention les argentins sont très dragueurs… un petit sourire peut très vite être bien interprétée ; )

5. Comportement comme en Europe. Relation hiérarchique un peu plus détendue, même si cela dépend de l’entreprise. Relations sociales beaucoup plus détendues.

6. Les argentins ont aucun soucis pour montrer leurs émotions, quelles soient positifs (rires) ou négatifs (pleurs). Je dirai que cela est plutôt bien vu de montrer ces émotions.

7. Constructives

8. Jamais eu de repas d’affaires mais je dirai que les sujets à ne pas aborder sont les mêmes qu’en France, même si les argentins parlent plus facilement de politique, des problèmes économiques…
Comportement à proscrire : pas que je sache

9. pas à ma connaissance

10. je pense que les argentins sont peut être moins ordonnés, on peut très facilement passer d’un sujet à l’autre sans problème, sans trop exagéré.

28 05 2010
Magda

Bonjour, je vis à Rosario depuis 2 ans et je suis mariée à un argentin depuis 8 ans. Voici mes reponses:

1) Mega direct le bonjour, pas dire bonjour n’est pas un drame. On improvise enormement. Chaque rencontre est unique car on ne prete pas tellement atention aux regles de cordialité. C’est bien mais suferflu. On va plus à l’essentiel. Et on peut parler à tout le monde, des inconnus et les quitter sans savoir qui c’est. Les gens sont bavards et entamer une conversation est tres facil. Si c’est vraiment formel, on peut tendre la main (assez froid) ou faire la bise (même entre homme) et decliner rapido son prénom.

2) On parle beaucoup avec les mains (descendants d’Italiens!!) et on fait aussi beaucoup de bruit, on blablate des heures et des heures pour pas dire finalement grand chose mais o savoure l’instant present…Le principe sera toujours qu’il vaut mieux parler, quitte a dire n’importe quoi que de se taire. Un silence peut mettre mal à l’aise et risque d’etre mal interpreté. Les regards insistants sont assez dangereux: Machiste et tres « latino », je pense que les hommes argentins vont un peu trop vite en la matière et interprete un regard posé comme une porte ouverte à beaucoup plus. la seduction est un sport national.

3) Oui, c’est comme partout, on apprecie. Faut eviter des cadeaux moches, c’est tout! on aime les alfajores, les petits trucs depaysants si vous revenez d’un voyage.
Les connotations sexuelles ou politiques sont evidemment mal vues dans les cadeaux.

4) Je dis danger si vous aimez regarder les hommes dans les yeux. Ce genre de regard direct sera perçu soit par de la provocation (je te tiens tête) ou alors par une invitation à bruler des etapes dans la parade seductrice. Si vous avez du caractere, c’est pire: Ils adorent les rapports de force! Comme c’est mon problème, mon mari m’a offert un jour une cagoule et des lunettes de soleil…. Ca vous donne une idée!

5) Au boulot, c’est un peu le « happy friday » Européen tous les jours: on enlève la cravate au bureau, on vient bosser en jean’s et on rigole. Pour le social, c’est extraversion totale, etre vraie, s’amuser, ne pas se prendre au serieux!

6) C’est là une grande difference avec nos traditions et notre retenue européenne: On melange tout! On parle tricot avec les clients, on tutoie le patron car il connait ton beau frère, on quitte le bureau une demie heure pour aller payer les travaux de l’appart. Et là, tes collegues sont déjà au courant que tu as eu un degat des eaux dû à la voisine du dessus, que ton superieur et tes collegues sont venus t’aider à eponger, et tout et tout: Solidarité! même dans les moments les plus perso, les plus tristes ou heureux. C’est l’application veritable du partage. C’est genial!

7) Je serais tentée à dire embarrassant et constructif a la fois. Embarrassant car c’est peu frequent. Un silence, une pause « cache » quelque chose et ici, on n’est pas dupe…On est même tres malin. Ca peut etre une recherche d’argumentation, une non maitrise du sujet, une prise par surprise ou quelque chose qui ne semble pas naturel dans le dialogue dirons nous. les choses doivent etre limpides, et le flux de parole doit couler sans obstacles. Et constructif car cela met du relief et de la sensibilté à la conversation.

8) Pas eue beaucoup l’occasion d’en avoir mais je pense que c’est pareil partout. Si ce n’est arriver legerement en retard ( aussi un sport national!), parler Foot et draguer la serveuse (hommes) et programme telé et chiffon (femmes). C’est pareil partout. A proscrire dans le repas d’affaire: les pots de vin! car vous emenera dans des redevabilités perpetuelles et chiantes (pardon)… On vous proposera peu etre un petit pot de vin, c’est courant. Restez stoic car on parle facilement argent, et tout s’achete ici.

9) un que j’utilise souvent mais qu’on ne retrouve pas en France: faire une pointe avec les doigt, vers le ciel et bouger la main de haut en bas: c’est un geste genial car il renforcera toujour votre argument!

10) Tout depend de la strategie de la negociation, du genre je t’embrouille ou on parle posémment. Changer de sujet n’est pas un probleme en soi si tous les sujets sont liés entre eux. Mais il faut etre clair. L’argentin est mefiant par nature.

29 05 2010
mag

très instructif tout ça
bon courage à Catherine pour le temps qui lui reste

30 05 2010
Loic

3 questionnaires remplis envoyés sur ton mail cet afternoon.

30 05 2010
argentin

OK bien recus Loic. Tu t’es laché dis moi dans les reponses.
Merci egalement à tous ceux qui se sont preté au jeu pour cet elan de solidarité. Il reste cependant encore une semaine.

5 06 2010
Dul

ah j’arrive après la pluie moi !

21 06 2010
sab

Pareil, j’arrive trop tard … Intéressant ce petit questionnaire 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :