Y a personne?

6 02 2008

En Argentine, vous le savez, on vit dehors…Partout ou il n’y a pas de toit est, par definition, un terrain privilegié pour rencontrer les argentins.  Vous les trouverez là, assis sur leur banc fetiche le soir sur leur perron, philosophant sur tout et n’importe quoi. Et ne croyez pas que ce soit l’affaire de cinq petites minutes et hop on se lève faire autre chose…Non, non, non. Le banc –au meme titre que le maté, le tango et l’asado– est chose serieuse chers amis, il se merite. Il faut être fin stratège à la posée du popotin. Il y a des heures à respecter, des regles à suivre comme introduire le sujet de conversation, surencherir, argumenter, paraphraser, illustrer, faire des mimiques, synthèse et conclusion… Tout un art…Et ensuite vous lacherez un gros « Merde!!! »  « Saperlipopette!!! » car 3 heures se sont ecoulées et vous êtes à la bourre. Moi j’adore, surtout à l’ombre car on frôle les 30° en ce moment.  Je me declare king of the Banc-Attitude en attendant la rentrée de mars. Comprenez roi de la Paix,  Sérénité et Glandouille totale. Cela devrait etre remboursé par la securité sociale tiens.

Quelques bancs d’ici et d’ailleurs, dont certains ont eu l’honneur de connaitre mon seant:
banc 1   banc 2
banc 3   banc 4
               banc 5   banc 6

 Je fais un collector😉


Actions

Information

5 responses

7 02 2008
Agustina Motto

jejeje tipico de pueblo!!! y ese banco con una cadena para evitar los robos? me imagino que las fotos son de junin, no?

7 02 2008
argentin

Siiiiiii! les photos sont toutes de Junin, village de 50.000 habitants tout de meme. La chaine au pied c’est pour y accrocher le velo de la dame qui vient les mardi apres midi apporter les medicaments car elle travaille en milieu hospitalier et a de bonnes reductions sur les medocs de la liste A. En même temps, elle vient pas les main vides: elle fait souvent un budin de pan. alors maté obligé… (Tout ceci etant bien sur que pure invention, et je ne sais pas à quoi peut bien servir cette chaine) 😉 !

8 02 2008
Constance

Au pied du volcan endormi, un banc à l’ombre des souvenirs

13 02 2008
dulconte

par contre pour attendre le bus , dans un autres siècle peut-être il y aura des bancs🙂

13 02 2008
argentin

Dul… Depuis que j’ai opté pour l’option velo, ma vie a changé: je connais la ville dans ses plus petits retranchements/ j’ai failli mourrir ecrasé 12.561 fois/ j’ai perdu quelques 6 kilos (oui, oui!)/j’ai pleins de potes à la reserve ecologique. J’avais egalement oublié qu’il n’y a pas de banc pour attendre le bus a buenos aires. Un jour, tu devrais emmener un siege pliable et une bonne bière, rien que pour voir leurs têtes.😉 Et le metro?…..fini le metro?…..sniff

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :