7 à Salta

22 01 2008

Nous sommes arrivés comme prevu à Salta la linda. apres une belle et agreable visite de cette ville qui embaume l’histoire coloniale à chaque recoin de rue, nous etions fatigués ce lundi soir vers 22 heures. Fatigués mais neanmoins satisfaits d’avoir debusqué une petite perle de chambre d’hôtes chez un gentil monsieur, professeur à la retraite vivant avec ses 4 grands fils et à quelques blocs de la place 9 de julio et du coeur de Salta. Une bonne douche apaisante pour parachever cette journée oisive s’imposait donc. Seulement voilà: le drame…En sortant de la douche, j’ai glissé sur un sol carrelé et mouillé de la salle de bain, ma tête cognant fortement contre le lavabo, qui a eclaté en mille morceaux d’ailleurs. Sang, peur, affolement et serviette compressant la plaie avec le proprietaire du gîte, Sylvie et un de ses fils pour se rendre au meilleur hopital de la ville en 5 minutes. Je suis pris en charge immediatement, affaibli par l’hemorragie et au final, 7 points de suture sur le sommet de mon crâne. Monsieur Guzman, le proprietaire, s’est gentiment chargé d’aller chercher mes medicaments et a tout mis en oeuvre pour que mon allitement soit le plus confortable possible. Je vais lui offrir quelque chose en profond remerciement. Voilà voilà. Un controle de la plaie me sera faite mercredi soir et les 7 fils devraient etre retirés dans une dizaine de jours. Donc, je n’irai pas à San Pedro de Atacama au Chili voir les salars et les geysers. Non, je n’irai pas non plus a humahuaca, ni à la frontière bolivienne. Non. Retour direct à Buenos Aires le plus tôt possible, c’est à dire Jeudi apres midi pour me reposer et me remettre de ces emotions fortes. Pour me consoler, je me dis que j’ai vu des paysages et des gens magnifiques et que j’ai parcouru les 2/3 de ce que j’avais planifié initialement. Ainsi, Sylvie poursuivra seule l’aventure d’orenavant.

Ceci ne m’empeche pas de vous faire partager mes chichés « d’avant drame »:
balcons en bois a chaque paté de maison.   Le télepherique de Salta. Pour 12 pesos, vous grimpez au cerro san Bernardo surplombant la ville. On l'a pas fait car on dit ici que c'est pas top top.
La biere Salta, la biere qui se boit des la mañana!   Qualité et pas cher: si vous le croisez, n'hesitez pas!
Encore un joli petit balcon et un pseudo gaucho qui pose en premier plan. Il y a même le drapeau de la province de Salta au dessus de lui!   La cathedrale aux allures bonbon du pays de Barbie. Elle est tres belle.
Non, je ne vois rien.   comment garder son âme d'enfant. Il y a 4 petites statues sympa sur la place 9 de julio.
tel chien, tel maitre...toujours sur la 9 de julio. Visiblement, les Saltenses n'aiment pas la patate...

Je sais pas pourquoi mais je sens que mon prochain post vous parlera de betadine et de tulle gras…

A bientôt les amis.


Actions

Information

15 responses

22 01 2008
rouger

notre fille doit partir à Mendoza cet été . Nous suivions votre périple avec beaucoup d’interêt . Désolé pour votre mésaventure et nous vous souhaitons un prompt rétablissement .

22 01 2008
Barbie » 7 à Salta

[…] Clément wrote an interesting post today on 7 à SaltaHere’s a quick excerpt7 à Salta 22 01 2008 Nous sommes arrivés comme prevu à Salta la linda. apres une belle et agreable visite de cette ville qui embaume l’histoire coloniale à chaque recoin de rue, nous etions fatigués ce lundi soir vers 22 heures. Fatigués mais neanmoins satisfaits d’avoir debusqué une petite perle de chambre d’hôtes chez un gentil monsieur, professeur à la retraite vivant avec ses 4 grands fils et à quelques blocs de la place 9 de julio et du coeur de Salta. Une bonne douche apaisante pour pa […]

22 01 2008
Pedro

Pas de bol! Soigne toi bien!

23 01 2008
argentin

Les myrtilles ont elles des vertues cicatrisantes?😉 Merci Pedro.

23 01 2008
LOULIMBERT

PAS DE BOL… POUR TOI COMME POUR NOUS ! J’ATTENDAIS AVEC INTÉRÊT TON SÉJOUR A S. P. ACATAMA
BON RÉTABLISSEMENT… C’ÉTAIT CHOUETTE DE VOYAGER AVEC VOUS.
CIAO
GEORGES

24 01 2008
guillaume

Merde! c’est pas de bol!! mais je ne comprends pas pourquoi tu rentres a BsAs? c’est dommage de ne pas continuer…

alors tu as un gros trou sur la tete jejeje on ta rase la tete?

bon retablissement…

24 01 2008
Agus

clément! como estas??? espero que no estes sufriendo mucho!!! me encnto tu viaje y lo fui siguiendo desde aca!!! el tercio que falta continuara en otro momejto espero!!!

24 01 2008
argentin

J’aurais egalement souhaité continuer l’aventure evidement mais le chirurgien m’a conseillé de me pas exposer la plaie à la chaleur, ni aux altitudes andines ( histoire de pression sanguine ), ni aux mouvements des transports. En plus, sourire ou rire me fait affreusement tirer sur la suture…Non, ce n’est pas vivable, je ne peux meme plus rire de mes aneries. Mar del Plata dans quelques jours sera bienvenu je pense. Et oui Guillaume, j’ai un trou sur la tete mais bon, avec la touffe crepue de cheveux que j’ai, la cicatrice est casi invisible…mon charme naturel si envié reste intact…ouf.

24 01 2008
toño

bon repos … San pedro tu y retourneras.

24 01 2008
dulconte

ben mon gars !!!! de toute facon uyuni c’est archement plus impressionnant que Atacama😉

a mar del plata evite l’eau salé!!!

25 01 2008
Chroniques de Buenos Aires » Blog Archive » CHISTE

[…] rester indirectement dans le thème, bon rétablissement à toi Clément , tu es toujours le bienvenu à la maison et courage avec l’obra […]

30 01 2008
Hergé

Vraiment pas de chance, mais bon de toute façon en ce moment il pleut dans toute la province de Salta, tu en profiteras une autre fois avec une tête neuve et du soleil en plus ! A bientot ! Herge !

8 02 2008
sylvie lepipac

Décidemment, c’est pas de chance… A l’heure où je poste mon commentaire, je suppose qu’on t’a retiré tes fils. J’espère que tu as eu le temps de récupérer. A croire que lorsqu’on t’a dérobé une partie de ton « budget vacance » c’était un signe du destin… En tout cas, merci pour tous ces reportages et ces merveilleuses vues de l’Argentine. Bon rétablissement.

9 02 2008
argentin

Merci Sylvie. Quand je pense que j’ai encore manqué de me prendre une gamelle sur le trottoir ce matin: Bon, faut dire que j’avais tenté le diable: Il avait plu des cordes et j’etais en tongues…Prudence prudence, je prierais ton nom.

6 05 2008
L’Argentine est un pays dangereux | Corto en Colombie ?

[…] ce n’est pas la première fois que l’Argentine sévit, Clément en avait déjà fait les frais il y a quelques mois. Sans parler bien sûr de Guillaume qui lui est devenu fou en Argentine. Alors […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :