Cafayate 2/2

20 01 2008

Comme je vous le disais, nous avons fait confiance au rabateur bolivien sur la place pour une excursion « hors circuit et hors milieu ». Nous sommes donc allé passer un chouette apres midi dans la quebrada de la concha s’etirant sur 50 km et dont les plus beaux sites portent des noms laissant l’imagination gambader:  » La gorge du diable », « l’amphiteatre », « le petit renard », « les fenetres », « le chateau », « l’obelisque » sont quelques uns des noms allegoriques de ce canyon magnifique. Il faisait beau, il faisait chaud, il faisait de quoi boire deux litres d’eau.

Enjoy!
Mon deuxieme lama! donnez lui du maiz, il se fera tout doux pour la pose photo!  Quelle palette de couleurs!
les pots en terre cuite tout droits sortis des fours aussi en terre cuite. beaucoup d'artisants locaux proposent de jolies choses sur le bord de la quebrada   Ces objets sont laissés en hauteur dans les fours a bois afin que la fumée leur donnent cette teinte noiratre brillante.
ici, ce sont les chateaux...mais si, mais si, un effort d'imagination!  lui c'est le petit renard. L'origine de son nom provient du grand panorama qui permet de tout voir, mais aussi a l'endroit ou les indiens, rusés, avaient caché l'or avant que les colons ne leur volent.Si les nuages couvre la cime, la nuit sera fraiche!
posez un caillou sur les nombreuses pyramides sur votre chemin. Croyance indienne en offrande a la terre mere.   On dirait des berlingots, des callissons!!!

la garganta del diablo. la roche est en oblique, une caisse de raisonnance terrible
Le lendemain, direction Les ruines de Quilmes qui se trouvent environ a 50 km au sud de Cafayate et un bus local vous depose a 5 km du site…..a 6 heures du mat’….Une bonne petite marche a l’aube un dimanche matin, c’est toujours bon pour la santé! Pour changer du bus au retour, nous avons preferer rentrer en faisant du stop: Nous sommes arrivés a Cafayate dans une betailliere car on est comme ca nous, on n’aime pas la routine. Pour la petite histoire, les indiens de Quilmes ont resisté a l’envahisseur espagnol pendant 130 ans. Une sorte de village gaulois d’asterix et obelix car les derniers indiens d’argentines provenaient de Quilmes. Fiers et integres, ils preferaient se suicider familles entieres des hauts canyons plutot que de se laisser vendre leur ame au diable. Les derniers 3000 survivants furent envoyes a pied a buenos aires et ne furent que 300 a arriver la bas. Ils furent parqués dans la peripherie de buenos Aires, et donnerent le nom de leur village en souvenir a cette nouvelle prison: Quilmes.
 Des terrasses, des labyrinthes: une cité bien organisée   laissez vous guider par ces petits couloirs tres etroits 
 Mon pote l'ane, egalement intrigué par ces ruines.   Vestiges de la cuisine et de l'economat.
Entrez, vous chiquerez bien un peu de coca avec nous?   Un ancien puit indien. J'ai regardé dedans: il y a toujours de l'eau!
Retour a Cafayate en betailliere...Bah oui, ca change du bus! et voila. 2 jours a Cafayate bien remplis.

Depart demain pour Salta, a l’aube et sur les  chapeaux de roue.


Actions

Information

2 responses

22 01 2008
toño

Ça va la vie … pas trop dure!!!!

22 01 2008
argentin

Bah….Si, un peu car je ne supporte pas qu’on fasse du bruit pendant ma sieste!😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :