Cordoba, la rivale

13 01 2008

Rivale eternelle avec Buenos aires, Cordoba est un grand centre universitaire, industiel et commercial ( tout de même 1.200.000 âmes). Tres visitée par les argentins, elle semble boudée à tort par les etrangers: Tant mieux car nous n’avons pas eu de difficultés majeures à degoter un petit hotel. Nous avons fait un tour de la ville sous un etrange silence du en partie à deux phenomènes: D’une part, le week-end les habitants fuient la ville pour la « sierra », le coin des quintas; et d’autre part, tout le monde est au bord de la mer en ce moment. C’est un regal de visiter Cordoba dans de telles conditions ( avec une bouteille de 2 litres d’eau bien sur). Nous sommes ainsi allé flaner dans ses 4 grandes rues pietonnales tres vertes, puis une visite du quartier Jesuite dont l’eglise de la compagnie jesus en fait partie, la place san Martin (pour changer!), le cabildo et ses anciennes geoles coloniales puis un detour vers la cañada, le canal caracterisant la ville qui traverse Cordoba d’Ouest en Est. Voilà pour la visite de ville. Tout peut allegrement se faire à pince en une journée.

Nous sommes ensuite allé visiter le « parc des Condors« , un canyon classé reserve naturelle regionale à 120 km de la ville ou, selon les dires des cordobeses, les condors surgissent et deploient leurs ailes souvent vers 9h du mat pour rechercher les eventuelles proies ou se laisser porter par lers courants chauds. reveil à l’aube donc…..Finalement, apres avoir dormi un peu dans le bus (2h30 de trajet), cette excursion s’est averée etre un joli moment, avec de belles photos, un bol de nature, un coup de soleil  et un trekking de 10 km. Comme nous ne savions pas l’heure exacte du bus pour le retour, nous avions decidé de pimenter les choses: retour en stop! Un jeune comptable public de Cordoba, lui aussi en ballade dans le parc, nous a ramené jusqu’au perron de notre hotel! Apres on dira que les argentins sont pas sympa. Petite douchette et direction la gare routiere pour la suite des aventures. Depart à 23h pour San Juan et nuitèe a San Augustin de la Vallée fertile.

Bon, je vais monter dans le car sous peu et mes paupieres sont lourdes, tres lourdes….Oui, je manque de sommeil, ca devient preocupant… Voici les photos du jour:
 Indianna Jones au pays des arbres à boules. Cette plante à un nom latin à coucher dehors, pour moi ce sera arbre à boule!.   cordoba, la place San martin à gauche. La cathedrale à droite avec en premier plan le cabildo de Cordoba ( la mairie et l'office du tourisme) 
 lama ou vigone? that is the question.
 Oui, je ne maitrise toujour pas le retardateur de mon appareil photo1
 Un arret durant le trekk du canyon des condors. On s'est tapé 20 km...
  Rentrer à Cordoba, à environ 120 bornes? pas de soucis: le stop et sylvie bombant le torse.
Un roi majestueux se laissant porter par les vents, un cri strident. Merveilleux panorama.
a plus les amis!


Actions

Information

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :