On dit « mufa »*

16 10 2007

Que faire un beau dimanche ensoleillé à Buenos Aires? Faire un footing pour perdre quelques kilos superflus du à l’arret de la cigarette. Et bien nan, pas là non…ce ne sera pas pour cette fois! En fait, nous avions planifié d’aller visiter le quartier chinois de Buenos Aires (quartier  Belgrano, de la rue Montaneses à Juramiento). Oui, je sais ce que vous pensez: cela fait un an et demi qu’il est installé ici et il ne connait toujours pas le quartier chinois…la honte et tout et tout…Bah, oui. La honte. J’assume. Je suis pas tres chinois en fait. Du chinois, j’aime le parler, sa sauce aigre douce, son systeme wok et ses casse-têtes. Sinon bof. Bon, afin de palier à ma curiosité, une fois sur place, nous avons craqué sur des champignons tout jolis tout pleins ( un melange carabiné de hongos de pino, shitake, hongos rojos, jirolas et deux autres dont j’ai bouffé le nom). Nous les avons cuisiné avec des boulettes de soja et du riz basmati. C’etait super bon! Seulement voilà, l’histoire etait trop belle …Le drame arriva sans faire de bruit et sans crier gare. Les premières naussées ont debuté vers minuit, suivies de sueurs et entrecoupées de forts tremblements. Des « gargouillis estomacaux »  presageaient rien de bon pour les heures à suivre…Et la nuit du 14 au 15 octobre 2007 fut longue, tres longue croyez moi. 17 allées et venues aux toilettes. Les jambes en coton au levé du soleil, et un lundi entier au lit à maudire (en espagnol, restons classe s’il vous plait!) ces sales chinois sans scrupules et sans aucune règle d’hygiene dans leurs bordeliques cuisines insalubres… Cette mesaventure s’appelle intoxication alimentaire. Et c’est fou comment ça vous chamboule un bonhomme! Aujourd’hui, malgré une sensation de vide intense et une forte fatigue lancinante, je vais mieux. Tellement mieux que pour changer des pates à l’eau pour re-eduquer mon estomac, ce soir, ce sera relache: ce sera du riz. Afin de terminer sur un point positif, je peux dire que je connais enfin le quartier chinois de Buenos Aires.

 *mufa: argot. quelqu’un qui n’a pas de chance, porte poisse.


Actions

Information

15 responses

17 10 2007
oudny

je ne sais pas si c’est de la discrimination,ou de la jalousie,mais en Arg. les gens disent »los chinos son sucios », »ni loco como su comida »,en tout cas dans la ville ou j’etais dernierement,a ouvert une superette tenue par des « chinois »,en réalité:des coreans,et bien; plein de monde malgré leurs »yo no compro de los chinos porque son mugrientos »…. salut

17 10 2007
Le gaucho de service

C’est aussi dans le quartier chinois qu’on trouve le poisson le plus frais et des huîtres

17 10 2007
argentin

Pour ma part, je pense que faire mes courses chez les chinois resulte plus d’un coté pratique ( de proximité) que de choix deliberé. « C’est le bazar, c’est cher, mais ça depanne le dimanche soir ». C’est plus leur methode d’affichage de prix casi-inexistant, une verification perpetuelle de toutes les dates de peremption, les rapports prix au kilo et prix du produit qui me gènent legerement. J’aime pas aller jouer au detective quand je vais faire mes amplettes. Sinon, la rumeur de la malpropreté des lieux semble malheureusement internationale. Il n’y a pas de fumée sans feu?…(Signé Clément ou comment se mettre la communauté chinoise à dos en 3 secondes)….

17 10 2007
Fantoche

Le barrio chino de Bs As doit faire à tout casser trois ou quatre cuadros mais on repère vite les restos blindés de monde (donc qualité de bouffe ok) et ceux quasi déserts (à éviter donc). En gros Il faut faire comme les moutons : suivre le troupeau.

17 10 2007
Fantoche

« cuadras » et non pas cuadros…

17 10 2007
Clément

Le gage suprème de qualité: que le resto soit bondé de chinois! cela reste une valeur sûre universelle

18 10 2007
Castafiora

Clemencito : ta dernière remarque est tout à fait bonne ! Mon frère, qui a vécu en Asie une partie de sa vie, m’a dit la même chose quand je l’ai amené au Quartier chinois de Paris une des rares fois qu’il est « monté » à Paris.
Pobrecito, j’arrive après la bataille parce que je regarde plus Flickr (je suis accro) que les blogs maintenant !
J’espère que tu es remis maintenant – tu dors encore parce qu’il est 10h 30 à Paris et moi j’écoute le disque du concert auquel j’ai assisté hier soir : « Buenos Aires Madrigal » – un mélange de Madrigaux italiens du 16me siècle (Monteverdi, Frescobaldi…) et de tango (avec le fameux « Volver »)….. c’était sublime !!!!!!! j’ai pensé à toi et à Dul (mes deux petits franco-argentins préférés). un besito !

18 10 2007
argentin

Pourquoi Dul? je suis jaloux… Il sais même pas danser le Dul ( blague!!!!😉 )

18 10 2007
Castafiora

Forcément, je vous associe tous les deux parce que vous êtes tous les deux mes franco-argentins préférés, créatifs, inventifs, gentils avec la Castafifi !!!
Mais quand allez-vous faire connaissance ?
Et ces photos du quartier chinois, Clément, quand vas-tu les « charger » ?
Tu vas mieux au moins ? T’as perdu du poids ?
Pour moi, c’est bientôt l’heure de dormir (23h 30) – à plus tard !

18 10 2007
argentin

@Castafifi:Mais quand allez-vous faire connaissance ?
ça fait belle lurette que je le connais l’ami Dul😉 !!
Et ces photos du quartier chinois, Clément, quand vas-tu les “charger” ?
Bah…j’avais pas l’appareil photo avec moi…sorry.
Tu vas mieux au moins ?
Oui, je pète la forme, je suis un dur à cuire. On ne se debarrasse pas aussi facilement d’une vieille carne comme moi.
T’as perdu du poids ?
… (silence ou soupir, comme vous voudrez)…

19 10 2007
Cho Ja

Une overdose si tu as mangé tout le même repas. Champignons noirs en soupe est conseillé, shitake et cepes en melange parfumé (riz/soja) à petit dosage. Champignon rouge avec viande bouillie: melanger avec autre ingredient et petite quantité.

19 10 2007
godillon

bon j’ai lu les commentaires mais je suis pas une pro pour repondre alors voila: je pense bien à toi et comme tu n’es jamais connecté je te fais un petit coucou à travers ton blog pas trop decu par l

19 10 2007
sylvie lepipac

Tu vois Clément, tu aurais dû demander conseil à un chinois avant de cuisiner chinois… Tu as forcé la dose et tu en as subi les conséquences. Pobrecito Clément. Bon rétablissement !!!
Et je te confirme que le riz est excellent quand la digestion se fait difficilement. Ce met très simple procure un bien être fou🙂
Bises de Touraine

19 10 2007
godillon

bon, j’ai lu les commentaires laissés par tes amis, c’est bien mais comme je suis pas une pro je ne vais rien te repondre si ce n’est qu’on pense bien fort à toi et regales toi de la bonne bouffe (qui ne vaut pas la nôtre). Un bonjour à tous les argentins de là bas!

19 10 2007
argentin

Merci Gina!😉 et merci Cho Ja pour cette explication, c’est vrai que je suis un excessif de nature.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :