40 000 pour Miss Marple.

16 07 2007

Dans le métroOriginally uploaded by dul_conte.

Cette dame est la star du moment sur la bloggosphère De Buenos Aires. Il va falloir se creuser serieusement les meninges pour gagner le jeu des 40 000 et seuls les jules Vernes en herbe s’en sortiront sans trop d’ egratignures. Voici le principe: Regardez bien cette photo prise dans le metro de Buenos Aires, ligne B par Mister Dul et publiée sur son blog. Il vous faut decouvrir et me dire qui est cette personne ainsi que sa date de naissance.
Nan, je rigole: Je veux simplement que vous soyez imaginatifs et que vous repondiez à ces questions: Que regarde -t-elle? A quoi pense -t-elle et que semble exprimer son visage?
La creativité sera bien sûr recompensée par un cadeau dont le contenu n’est pas encore etabli…

1-le reglement de ce jeu est consultable sous scellé dans mon frigo. 2-jeu gratuit sans obligation de gagner. 3-En cas d’egalité, un jury competent (moi et mon chat) determinera le vainqueur selon des critères totalement arbitraires. 4-Tous les postulants sont priés de laisser une adresse mail viable pour la communication future du lot. 5-Le choix du gagnant sera communiqué via ce blog de manière plus qu’aléatoire et en tout despotisme 6-Tout litige ne sera evidement pas pris en compte 7- Merci à tous et bon jeu .   😉


Actions

Information

59 responses

16 07 2007
Dul

Je publierai les 3 meilleurs chez moi aussi tient!
Mais je suis grave, alors meilleur on ne sait jamais ce que ça veux dire!

16 07 2007
argentin

Oui monsieur. Et c’est bien là tout le charme. Il faut attendre les recits maintenant…Faut que je previenne vite Monie pour qu’elle ai le temps de jouer!😉

16 07 2007
Guillaume

toujours fidèle au « post » (jeu de mot avec poste;-) ) ok, ok, avant de sortir…je joue quand même.

Déjà Miss Marple, ce n’est pas son vrai nom! elle s’appelle Isabella Gataro, c’est ma voisine, elle est italienne et non Argentine et elle bosse chez Google Argentina! Je ne connais pas son age mais elle doit avoir 35ans…elle me fait dire qu’elle va demander des droits d’image à Dul et toi pour usuage de son image sans son autorisation.

Au fait, elle regardait simplement le nom de la prochaine station s’afficher sur le panneau d’affichage « déroulant » les noms de stations…rien de vraiment original…
Sinon elle écoutait Massive Attack -Karmacoma- avec son MP3

j’ai gagné quoi? une bouteille de Malbec que tu me remettras le 4 août😉

comme promis, je sors…

16 07 2007
Fredo

Cette dame est en colère. Elle s’est habillée avec des couleurs sombres et discrètes, elle a mis un chapeau pour ne pas etre reconnue dans le metro…style je me deplace incognito tralala lalèreu …. et elle se retrouve paparrazziée et diffusée sur deux blog en simultané!! Non, elle est definitivement en colère.

16 07 2007
Patrick

II s’agit de Pascal Payet, le roi de l’évasion. Il s’est grimé et après un voyage mouvementé dans un vieux sous-marin allemand datant de la dernière guerre mondiale, le Peron III, il vient de faire son apparition à Buenos Aires. Dul l’a surpris, mais s’il lit les blogs, alors qu’Interpol n’a pas encore été prévenu, il risque fort de s’en prendre à lui et à l’Argentin, qui viennent de commettre la plus grosse erreur de leur vie.
On voit bien, au regard fuyant de ses yeux, qu’il reste aux aguets. Mais ce jour-là il pensait surtout à l’excellent biffe de chorizo qu’il allait pouvoir déguster ce soir en compagnie d’une belle-de-nuit qui lui est tombé dans les bras quelques heures après son arrivée.
Elle a reconnu en lui le prince charmant qu’elle attend depuis si longtemps, il a reconnu en elle la gagneuse dont il a besoin pour passer ces prochaines années sans histoire.
Conchita qu’elle s’appelle, la gagneuse, et si elle fait son négoce à travers internet, je crains fort pour votre sécurité les enfants !

16 07 2007
Dul

Ah non Patrick, regarde la date de la photo, où alors il s’est échappé quelques jours avant que la police de sa gracieuse majesté sarko Ier ne l’annonce, ce qui n’est pas impossible.

16 07 2007
Pascal Payet

ça y est! je vous ai repéré bande de filou…je sais où vous habitez…après mettre fait la malle le 14 juillet de la prison de Grasse…je viens en Argentine, où il n’y a pas de traité d’extradition entre le France et le pays des gauchos…
Je vous rappelle que j’ai déjà du sang sur les mains…Gare!

Patrick, Conchita c’est de la balle😉

16 07 2007
Patrick

J’oubliais il écoute un tango, El Morocho y el Oriental dont le texte commence ainsi :
Viejo café cincuentón
que por la Boca existía,
allá por Olavarría
esquina Almirante Brown.
Se estremeció de emoción
tu despacho de bebidas
con las milongas sentidas
de Gabino y de Cazón.

En tus mesas escucharon
los reseros de Tablada
provocativas payadas
que en cien duelos terminaron.

16 07 2007
Patrick

La date on s’en fout, elle a été trafiquée, une p`tite enveloppe Dul ?
Complice ?😉

16 07 2007
Patrick

Voilà la photo c’est très ressemblant

16 07 2007
argentin

Ha non, Patrick tu ne vas pas encore soudoyer des gens pour piper un jeu…😉 Heureusement que Tonio est en vacances…

16 07 2007
argentin

(…) L’hélicoptère a atterri près de l’hôpital de Brignoles dans le Var vers 19h30. Le groupe de malfaiteurs a pris la fuite avec l’évadé, en laissant le pilote sain et sauf et son appareil sur place, a-t-on appris de même source. Tout s’est passé « sans violences », a sobrement confié le pilote à la presse.
Christophe Marques, le représentant FO pénitentiaire, a estimé devant la presse que « face à des attaques commandos avec des Kalachnikov, avec du matériel de guerre, le problème c’est que l’on pourra mettre toute la sécurité que l’on voudra, on ne pourra rien faire ». Selon lui, « il faut des établissements spécialisés pour ce type de détenus dangereux qui n’ont rien à faire en maison d’arrêt ». (…)

..Sans violence, sans violence, faut le dire vite! Regardez bien la photo: il ne se serait pas blesser au doigt notre bandit? et il ne serait pas en train de cacher la blessure avec sa main gauche pour ne pas etre reperé? Hein! Hum hum…

16 07 2007
Dul

Patrick je ne suis pas depuis assez longtemps en Argentine pour être déjà corruptible!!!!!!

Non mais !

16 07 2007
Patxi

Bon, je me lance, Messieurs.
Ici la fin d’une journee de bureau, a vous Cognac-Jay.

“Soy digna de ser amada. Soy digna y me quiero. Todo va a salir bien. Paz, y tranquilidad. Me lo merezco.
Soy digna de ser amada. Soy digna y me quiero. Todo va a salir bien. Paz, y tranquilidad. Me lo merezco.
silencio
Soy digna de……”.

Cette voix. Si douce. Si apaisante. Un réconfort, pour un moment.
En fonds sonore, c’est Mozart. Enfin je crois bien que c’est c’qu’il m’a dit, le Profesor Lobstein.

Soy digna. Je suis digne.

Heureusement qu’il est la, mon thérapeute. J’aime bien la dernière collection de cassettes qu’il m’ fait écouter. Elle me fait du bien, quand même. ‘Soy digna de ser amada’.
Bon, c’est un peu cucul, comme le dit Anita. Mais ça va tellement bien avec la musique, la…Je sais pas. C’est joli. Ca me calme.

« C’est pas pour nous », disait maman en parlant de la musique classique. Pauvre maman…

J’en ai parcouru, du chemin depuis 1994. Déjà, je prends le metro. Je sors. Alors qu’avant…

D’ici quelques mois, il me dit même, et ça va venir tout naturellement, que je n’aurai plus a me sentir obligée a me cacher sous ce chapeau ridicule…et je serai même capable de laisser pousser mes ongles…au moins quelques jours, en tout cas. Je reste sceptique.
Mais c’est vrai que j’ai avancé. Grâce à lui, c’est vrai ça.

Du chemin…depuis 1994. L’AMIA, la mutuelle juive…je vois encore les lettres dorées. Mais j’y pense moins désormais.
Dire que je passais tous les matins la, pour me rendre au magasin. J’avais fini par m’y habituer a ce gros bâtiment tout agité. Je ne savais même pas a quoi il servait en plus… La bombe nous a tous soufflé. 85 personnes pulvérisées. Plus de 300 blessés. Un carnage, esos hijueputa.

Et moi, la, Carmencita Bagnoli Hernandez, porteña de siempre, au milieu de tout ce fracas. Une blessure, profonde, au cou, une autre aux jambes. Et surtout, une angoisse, qui, depuis, ne me quitte que rarement.

J’ai bien aimé la session d’hier. Ou j’ai pu comprendre, avec ses mots savants la, mais en plus gentils, que ça fait longtemps qu’il y a de la violence chez nous, en Argentine mais que…comment qu’il a dit déjà ? Que y a pas de fatalité…juste de l’impunité, qui continue, qui continue…Ca, j’ai bien compris.
Quand même, je trouve qu’il exagère un peu quand il parle de génocide des indiens et tout. ‘Venimos de los barcos’, ça j’ai bien aimé. J’aime bien comprendre d’où on vient. Ca m’aide mucho, pour savoir ou je vais depuis 94. Espagne, Italie, Europe. On est les fils du siècle, nous, les argentins, qu’il a dit.
Descendants, fils et petits-fils des famines, des persécutions du fascisme italien, fils et petits-fils de la Guerre civile espagnole, fils et petits-fils de l’holocauste européen, fils et petits-fils de la marginalisation ville-campagne, de l’exode rural, fils et petits-fils de ce qu’on appelle notre ‘pauvreté structurelle’ latinoamericaine, fils et petits-fils de notre propre génocide. 30 000 morts, disparus, pfuitt. 1973-1983, la dictadura.

La cruauté, la violence, on l’a re-appris qu’il dit, le Lobstein. Il est gonflé cui-ci alors…Il m’a aussi parlé de l’antisémitisme latent, favorisé par les nombreux nazis venus se réfugier eux aussi dans le pays, avec des complicités du Vatican et de l’Eglise, et qu’on retrouve chez de nombreux commandements militaires et policiers du pays…
Il m’a aussi montré une vidéo incroyable, pour me faire comprendre ce qu’est un ‘prejuge racial’…meme caché qu’il dit…ou on voit ce journaliste très connu de la TV argentine la, qui sans s’en rendre compte, dit : ‘murieron judios e inocentes’. Ont été tués des juifs et des innocents ! Des 85 morts, 42 étaient juives, 43 non juives. Je fais partie des 43. Enfin surtout des 85. J’ai bien compris que j’étais juive ce jour la, et que nous étions tous innocents. même si je le suis pas. Juive, je lui ai dit. Il a ri Lobstein, de mes explications. Mais on s’est compris la.

Ca me fait du bien tout ça. D’en parler avec quelqu’un de si drôle, de si cultive.
Apres, l’histoire de l’implication de l’Iran, les policiers argentins complices, j’ai pas tout compris encore. Mais c’est pas grave.

Il est content de moi, j’ai l’impression. Et moi aussi. Je suis digne. Je sors, prends le metro. Un jour j’irai la bas. Un jour, pour me tester. Mais il me faudra du temps encore..

Mais qu’est ce qu’ il a ce pelotudo avec son appareil photo la ?
Sont de plus en plus voyeurs ces touristes…
Il doit en prendre, des photos de notre belle Buenos Aires.
S’il savait ce qui se cache derrière certains bâtiments de notre belle ville…toutes ces histoires…S’il savait…

17 07 2007
Lucie

Surprenant. Cette personne ressemble à une de mes amies dont je suis sans nouvelles depuis un petit bout et je ne te dis pas le choc en la voyant sur ton blog! Et si c’etait elle apres tout? Et si Judith etait partie sans le dire à personne à Buenos aires? Probable, insensé mais plausible…Et plus j’y songe, plus je me rend compte qu’elle me parlait souvent de l’Argentine, ce pays aux extrèmes, cosmopolyte et coloré. Elle aimait le beefsteak, elle allait souvent au zoo voir les pinguouins et même une fois elle m’avait dit: « Tu verra ma Lulu ( oui, elle m’apellait ainsi), un jour une photo de moi assise dans le metro fera grand bruit ». Un soir en discothèque, alors qu’on etait jeunes et rebelles (?!) un Dom Juan Argentin de Mendoza l’avait abordé et elle aurait pu decrocher la lune pour lui…un coup de foudre comme on dit… L’histoire fut vite terminée…Depuis ce temps, 3 ans dejà, elle n’a qu’une envie, un but, un objectif: retrouver coûte que coûte son bel hidalgo, sa bouffée d’oxygène, son soleil de la pampa disparu dans cette jungle portena sans laisser le moindre indice. Cela fait dejà quelques semaines qu’elle depouille le tout buenos aires afin de recolter quelques informations…elle en a btenu quelques unes, elle ne desespère pas, chaque grain de sable recolté la motive encore d’avantage. Et je peux vous dire ô combien elle est tetue ma Judith.. Le hasard de la vie devrait les remettre face-à-face l’un de l’autre un jour. Et là…oui là…au moment de la photo, il semblerait qu’elle ai remarqué assis au loin dans la rame un monsieur de dos qui ressemblerait fortement à son Diego. Emotion intense, angoisse et transpiration…

17 07 2007
valentin10

Très bon blog, bien enrichi avec de superbes photos et des articles intéressants bravo🙂 !!!

17 07 2007
Patrick

À moins que ce soit Felisa Miceli rentrant chez elle incognito et qui planque sur elle les billets qu’elle a trouvés dans ses toilettes !

17 07 2007
Dul

Hum intéressant Lucie, quand je l’ai prise j’ai suivi la direction de son regard pour observer ce qu’elle regardait et quelques minutes plus tard, j’ai réussit à capter le regard de celui qu’elle observait, saurais-tu nous dire s’il s’agit de lui?

17 07 2007
Dul

lui

la photo ne veut pas s’afficher

17 07 2007
Dul

Patxi, je peux le reprendre chez moi ton texte?

C’est très fort

Le touriste pelotudo🙂

17 07 2007
BenJ

Je pense qu’il sera difficile de faire mieux que Patxi sur ce coup là.

17 07 2007
Philippe

Je la connais mais vous révéler son identité ne vous servira à rien. Ce jour-là, « X » devait retrouver sa mère, avec laquelle elle entretient des rapports conflictuels… elle m’a plus tard révélé ses pensées au moment du cliché:

« P… l’autre c… avec son appareil! Je le crois pas, il va me prendre en photo! Juste le jour où je mets mon baladeur qui a ses batteries à plat. Ne pas le regarder… Et M… où j’ai foutu cette p… de bague!?! Ma mère va encore me faire un fromage… »

17 07 2007
Lucie

(suite)😉
Monologue de Judith:
« Non, ce n’est pas lui. c’est pas possible. Pas ici, pas là, pas dans ce maudit metro! Je revais à des retrouvailles plus….moins….autre chose quoi. Pas ici. En plus je suis habillée en sac à patate. Attend, que je regarde mieux. Il est loin, c’est pas evident. M…, il regarde vers moi!! Vite ferme les yeux, fais autre chose, fais semblant de dormir. ET noon! c’est pas credible puisque j’ai de la musique dans les oreilles..Je fais quoi? je …. Tiens toi en face de moi…qui me prend en photo, tu veux une tete qui rie: voilà la mienne. Ouf, ça y est. Il ne me regarde plus. Non, il regarde les stations. Pourquoi il est habillé ainsi, avec cette chemise noire? il n’a jamais aimé le noir. Il s’assoupi. … Qu’est ce qu’il est beau…Oui, c’est lui. Je le reconnait.Sa petite ride sur la joue…Mon Diego. Enfin, tu es là. Il ouvre les yeux, prudence. Bon, reste calme Judith. Je vais tenter la strategie du filage…Des qu’il descend, je descend aussi. Et je le suis jusqu’à chez lui. (silence)
Mais qu’est-ce que je fais…je suis completement folle. Il ne veut certainement plus me voir. Je ne sais pas, je ne sais plus, tout est tellement confus. Et pourquoi j’ai soudainement envie de pleurer en le voyant si beau, si serein? Pourquoi j’ai mal au doigt…Au moins qu’il me dise les raisons de sa fuite. Nous etions si heureux ensemble. 3 mois, les 3 mois les plus beaux de toute ma vie. Je veux entendre sa voix. Je dois le suivre, aller jusqu’au bout. C’est vraiment risqué mais tant pis. Je ne peux pas faire marche arrière. C’est lui, j’en suis sûr. Oups, il retourne la tête vers moi…attention.

17 07 2007
argentin

Eh Bé! quel talents! c’est marrant que vous la voyez angoissée… Je la voyais plutot intriguée ou curieuse.
Patxi, aujourd’hui il y avait une manif’ (un acto) a l’obelisque pour le 13° anniversaire commemoratif de l’attentat à L’AMIA…

17 07 2007
Patxi

adelante camarade DUL, no hay pedo con eso.
mais tout de meme, il y a un petit problème de droit a l’image et à l’intimité, avec une photo volé comme ça…non? bon, je fais mon pudibond là…
merci de l’info l’argentin, l’actu s’y prête effectivement.
il se trouve que dans une autre vie, j’ai croisé une psychanaliste de talent, de Bs Aires, et nous avons parlé vite fait du travail qu’elle faisait avec les victimes du conflit Colombien et des victimes de cet attentat de l’amia.
J’aime beaucoup le régime iranien, impliqué dans cette histoire.hier ils ont pendu deux mineurs pour chapardage, la bas: j’aime beaucoup les nouveaux amis de chavez, ortega et fidel…j’aime beaucoup.
tout ça..
abrazo
patxi

18 07 2007
Scavenger

Ma foi elle ressemble plutôt à la femme qui me regardait curieusement l’autre jour dans le métro, alors que je m’étonnais une nouvelle fois de la présence du plan de la ligne D dans une rame de la ligne B, lisant à voie haute les noms des stations avec mon accent français, afin d’essayer d’évoquer quelque chose dans ma mémoire. En vain, bien sûr. C’est alors que je la vis me dévisager ainsi, à moitié camouflée sous son chapeau, isolée du reste du monde grâce à son baladeur MP3. Je compris en un éclair de lucidité que je venais une nouvelle fois de me couvrir de honte…

18 07 2007
Castafiora

N’en jetez plus, la cours est pleine !
Je crois que c’est Patxi qui a mérité la palme, non ?
Moi, cette femme m’a fait penser à une réincarnation d’ Alexandra David-Neel.
Salut à tous,
Castafifi
je les ai vus enfin les photos de neige de chez vous ! je les ai vues sur le net !
Et parmi vous, qui en a pris ?

18 07 2007
Patrick

Je vote patxi moi aussi, mais, c’est vrai, attention au droit à l’image, pas simple, pas trop dangereux mais quelqu’un pourrait bien avoir envie de t’enquiquiner un de ces jours, les amis, la famille, tout ce mode navigue sur internet aujourd’hui

18 07 2007
Dul

j’en ai pris quelques une Castafifi.
C’était trop bon de voir les gens à 10 heures du soir avec les momes et tout totalement sidérés par ce qu’il voyait.
http://flickr.com/photos/dulconte/tags/neige%C3%A0buenosaires/

ce ne sont pas les photos du siècle hein🙂.

18 07 2007
Dul

Merci Patxi,

Sinon pour la question de l’intimité, je me la pose globalement à chaque descente dans le métro. Le droit à l’image, par contre je trouve ça dans la plus part des cas totalement ridicule, bientôt on devra flouter les photos parce qu’il y a aura tel monument ou tel personne dessus.
En plus, en général nous n’avons ce type de réaction que dans des lieux « occidentalisés », je n’ai jamais vu personne s’offusquer des photos de vacances prises à la sauvage et sans aucun respect, ni discrétion sur les marchés des « pays dits non civilisés » (en opposition a civilisé, nos pays à nous qui sont tellement vachement supérieur hein!). Le droit à l’intimité et à l’image disparait dans ces cas.
Tu as des vies qui m’intéressent beaucoup Patxi, faudra qu’on se prenne un bière ou un thé un de ces 4.

18 07 2007
monie

« Faut que je previenne vite Monie pour qu’elle ai le temps de jouer! »

ouais ouais ouais, c’est ça.
Comme par hasard…
un jeu pendant que Tonio est pas là…
Et moi on me prévient même pas….
c’est quand même super louche…
mais je dirais rien, va. Je vais pas chercher l’embrouille (pas mon genre).

Moi je l’aurais bien vu en Miss Marple justement, déguisée, incognito, en train d’observer les gens qui montent dans la rame. Et elle écoute rien du tout, elle fait semblant pour pouvoir écouter les conversation des autres, ça se voit qu’elle est attentive à ce qui se dit.
Ou alors elle transporte un truc ultra secret (genre le tome 7 de Harry Potter) et du coup elle a peur qu’on la découvre, elle observe, elle écoute, en se donnant un air innocent genre « lalala moi j’écoute de la musique lalala c’est pas moi qui ai le bouquin heuu toubidou… »

bon mais si je devais voter pour ce jeu coooomme d’habitude corrompu, je vote Patxi, parcequ’il m’a complètement embarquée dans son histoire.

18 07 2007
Dul

Oups mon dernier message n’est pas passé!

Je disais donc à patxi, que je me pose la question de l’intimité à chaque fois que je descends dans le métro. Pour le droit à l’image, je crois que c’est une des inventions les plus débile qui soit. Quand je pense que normalement on doit payer des droits si on prend la tour Effeil de nuit!
A ce sujet personne ne s’offusque jamais des hordes de touristes qui se ruent sur les marchés, déclenchant à tout va sans aucun respect ni la plus élémentaire discrétion pour les gens qui travaillent sur ce marché où qui viennent y faire leur course, simplement parce que ces pays sont considérés par ces hordes comme de simple supports à leur grande aventure dans un pays qu’ils voient comme non-civilisés et donc barbare et exotique.
D’autre part je fais quasiment toujours des portraits volés, n’aimant pas en général les photos posées et étant nul pour les photos posées attrapant toujours le pire instant (une futur grande dame de la photo la Toupie qui elle sait faire tout ça formidablement).

Patrick, si jamais quelqu’un se trouvait sur une de mes photos et qu’il me demandait d’enlever la photo je le ferai sur l’instant, par contre je veux garder mon droit à photographier dans les lieux publics et la liberté artistique. Je ne massacre pas les gens, je ne les montre pas dans des conditions indécentes, chaque photo est pour moi une histoire, je cherche à faire partager ces histoires et ces regards (le jeux de Clément me touche donc d’autant plus). J’espère faire passer de l’émotion dans mes images et que si quelqu’un s’y voit que je saurai le convaincre de m’autoriser à publier.
Voilà voilà quoi, je me rends compte que c’est un sujet bien sensible pour moi. A oui encore une petite chose, je ne déclenche jamais si je vois que je vais dérangé, si je sens l’appareil comme une agression pour mon entourage, je le range (si j’ai peur de me faire agresser aussi d’ailleurs :)).

18 07 2007
Guillaume

moi aussi je vote Patxi! je me demande vraiment où il va chercher tout cela?!

18 07 2007
argentin

Et vous me faites marrer avec vos droits d’image…Dois je vous rappelez que je suis dejà fortement compromis car mon blog est truffé de photo de mon gentil (gloups) concierge, ma prof de chinois, et d’autres personnes sans avoir nullement demandé l’autorisation au principaux concernés. Et puis je n’ai pas laché mon venin dans les articles, ni deblaterré dans les commentaires. Je n’aime pas la mechanceté gratuite. Si ça gène quelqu’un, je le comprendrais et je retirerai sa photo (sauf mon concierge).
De toute façon, nous sommes devant un vide juridique en la matière en France, alors je ne vous parle même pas de ce qu’il en est ici, en Argentine. Mais bon, comme le dit si bien Dul, il faut faire preuve de bon sens.

Bon, passons aux choses serieuses:
**********************************************************************************
THE 40 000 POUR MISS MARPLE WINNER IS (et sans aucune surprise):
*********************************************************************************

(roulement de tambour) (decachetage enveloppe) (passage main dans les cheveux) (fixage camera 2)
PATXI pour sa mise en scène realiste, sa poèsie, sa reference et sa « psychanalisité »
sinon clap-clap-clap pour les autres participants
.

Mon chat opine, il ronronne comme un zouave
On se retrouve au 50 000 pour la mega teuf cette fois!😉

18 07 2007
Dul

Je viens de passer 1111, ça se fête aussi ça?

Merci du soutient Clément🙂

18 07 2007
argentin

Tout se fête Dul…tout se fête…

18 07 2007
Dul

Bon faut quand même que je vous donne la vraie histoire, parce que avec mon air de Boludo, je suis allé discuté avec la demoiselle.

Bien elle est américaine et parle un français et un espagnol absolument parfait et sans accent et elle répond au doux nom de Lise. D’ailleurs en parlant de langues elle en parle et en écrit une bonne cinquantaine, des classiques comme la majorité des indo-européenne, l’arabe, l’hébreu, le Farsi, l’indi, le népali et quelques dialectes chinois incluant bien sur par le mandarin. Mais en plus de ses langues elle sait écrire quelques raretés comme l’elfique européen ou le korigan irlandais, malheureusement elle n’a jamais eu l’occasion de les parler n’ayant pas à ce jours réussit à croiser un seul membre du petit peuple. Ce qui la met face à une bien triste réalité, le petit peuple à probablement disparu au moment de l’arrivée des espagnols en Amérique où ils avaient trouvé refuge alors que la catholicisme les transformaient petit à petit en êtres démoniaques à exterminer absolument. Cependant elle ne désespère pas et si un jour, une personne réussit à découvrir des communautés survivantes c’est bien elle.

Là je vous vois douter, et vous vous demandez avec raison pourquoi est-ce particulièrement elle qui a une chance de les rencontrer ? et vous avez raison ! en fait tout vient de son métier, elle est archéologue, mais dans une spécialité bien particulière les ruines des villes du petit peuple. c’est d’ailleurs ce qui explique sur sa tête la présence de ce chapeau que certain trouve ridicule.

Le chapeau est pourtant l’outil indispensable pour tout archéologue du petit peuple. Comme vous le savez bien les maisons du petit peuple sont en grande partie conçues à base de toile d’araignée et de rosée séchée pour fixer les toiles entre-elles. Ce qui fait qu’il est impossible de repérer les habitations à la lumière du jour ou à la lumière de la lune. Pour ce faire et avoir une chance d’y arriver, il faut provoquer un contre-jour, le chapeau est la pour cela. il descend sur les tête juste à la limite des yeux. Il faut alors attendre que le soleil ait un angle de 78 à 61,5 degrés, il se forme alors entre les rayons de soleil et l’extrême bord du chapeau une zone de contrejour qui permet de faire ressortir ses fragiles édifices si bien dissimulés par leurs géniaux fondateurs.
Malheureusement les sites sont forts rares, tout d’abord car leur dissimulation rend leurs découvertes hasardeuses et leur fragilité a été mise à mal par l’activité humaine depuis plus de 500 ans. Elle m’a raconté que les indiens avaient un contact très cordial avec eux , mais qu’ils n’ont pas cru aux légendes passer de générations en générations par les lutins et les fées sur l’existence de l’autre côté de la grande mer d’un peuple à la peau blanche extrêmement cruel, préférant leur légende sur le retour du serpent à plume. L’arrivée de Cortes et les autres massacreurs à marquer la chute des grands empires indiens, mais aussi la probable disparition du petit peuple. elle m’a d’ailleurs montré ce que nous pourrions appelé un codex, proche du popul vu Maya, mais écrite par une fée du nom charmant Justilazermine, rose des printemps heureux en élfique américain.
Quand je lui ai demandé pourquoi elle avait gardé son chapeau (surnommé l’attrape-fée) dans le métro son regard s’est fait intense et j’ai senti qu’elle avait une révélation sensationnelle à me faire. Il m’a fallut 3 bouteilles de Rutini malbec-Syra pour enfin la faire parler de ce sujet (Cela m’a couté cher, mais cela vallait la peine). en fait, il y a un mois environ épuisée après une journée de recherche infructueuse du côté de la Costanera sur, elle a pris le métro sans enlever son chapeau et à sa grande surprise, les lumières des rames étant bien orientées, elle a surpris sous une banquette la présence d’une maison de fées gristanes (fées originaires de la région de Toulouse) et surtout cette construction au style incomparable n’était pas une ruine.
Depuis cette découverte elle reste de l’ouverture à la fermeture du métro à la recherche de possibles colonies qui se seraient installées dans le métro de Buenos Aires. elle a pour le moment découvert quelques habitations éparses et dans des styles très différents, mais elle est certaine d’une chose ces maisons sont encore habitées.
A oui j’oubliais, le baladeur lui sert pour se repasser les notes qu’elle enregistre chaque soir, afin d’essayer de faire un plan global des implantations dans le métro.

voilà voilà la vraie histoire. Certain diront que je suis un cuentero, mais allez savoir de quel pays d’Amérique du sud :)…

18 07 2007
Castafiora

@ Dul = je suis allée te visiter sur Flickr et j’ai trouvé Clemencito tambien !
Je reviendrai vous voir – sur Flickr, je m’appelle Kaedele (eh oui, j’aime bien avoir plusieurs pseudos – j’en ai même un de mon poète préféré : Lorca !)
Il m’arrive de prendre des gens en photos (des rollers, des musiciens par exemple) je vais les voir avant ou après et je leur demande si je peux leur envoyer mes photos.
Avec ma tronche et mon sourire, ça marche assez bien !
A bientôt, il faut que j’aille lire le dernier billet de Clément

18 07 2007
Guillaume

Dul, t’aurais pas fait un tour du monde pour « récolter » des contes, toi? cela se sens à plein nez…mais très sympa la petite histoire!

19 07 2007
monie

ouiii j’adore les histoires. Encore!

19 07 2007
Dul

va lire par là alors monie🙂 http://www.1000jours1001nuits.net/voyage/conte🙂
Il y a 200 contes🙂.

19 07 2007
patxi

En vous remerciant.

Mr Dul, vous êtes complètement frappés.
Complètement.
ce sera autour d’une Brahma pour moi.alors.

je vais chercher tout celà dans mes névroses, Mr Che, Boludo.
Pardi.

Et le règlement qui se fige dans le frigo, présentemment, il dit que j’ai gagné quoi, cllément, hummm? je serai a La Paz en septembre, au mexique en decembre. Mais Bs Aires, je ne sais pas encore. veremos.Je serai patient pour venir réclemer mon du. Pas comme les CD de Fun radio soit disant gagné que j’ai jamais vu (blessure adolesecnte jamais cicatrisée).

que dieu vous bénisse et vous protège de sa clémence miséricrodieuse.

patxi

19 07 2007
argentin

J’offre toujours des bouteilles de Malbec😉 A venir deguster sur place. Je serai donc patient cher Mr Patxi.

19 07 2007
Dul

Ben voilà on a la picrate pour le 4 août🙂

19 07 2007
argentin

Heu…le 4 aout je suis à Iguazu, peux pas…Guillaume sera là lui. A voir egalement avec Patrick si le 11 convient à tous? Organisons nous bon sang de bonsoir de Bachibouzouk de miles tonnerres de Brest.😉

19 07 2007
Dul

4, 11, 18, 25, 32, 39 etc… tan qu’il y a à boire moi je partant.

19 07 2007
Guillaume

Moi je propose que Clément (oui je t’ai tiré au sort!) organise ça…moi je l’ai fait la dernière fois, chacun son tour🙂
Tu nous envois une invite par email et ceux qui peuvent tant mieux et ceux qui ne peuvent pas, cela sera pour une prochaine fois! il faut trancher dans la vie merde!😉

19 07 2007
Dul

En septembre je vais commencer un truc sympa et vous serez les bienvenu une ou deux fois par mois au début, je vais faire des ch’ti spectacles de contes sur la place en face de chez moi.

L’idée étant que chacun apporte avec lui un conte ou plusieurs contes et de quoi boire et manger, donc on s’abreuve et on se nourrit de contes dans un premier temps et ensuite on se rabat sur les choses plus matérielles.

Bien sur tout en espagnol hein🙂

19 07 2007
dulconte

plop

19 07 2007
argentin

Tiens moi au jus Dul. Je suis curieux de voir ton spectacle. La fée clochette m’a fait cadeau de ce don quand j’etais petit😉

19 07 2007
Guillaume

je suis partant…pour écouter et bouffer…pour raconter une histoire je suis naze…

19 07 2007
dulconte

ca fait parti du jeux et tu veraas ce n’est pas si diffiicle que ca:) Tu as deux moi pour te preparer hehe

20 07 2007
dulconte

salut les enfants j’ai transféré les textes de Lucie et Patxi chez moué

Lucie si tu as un site passe le moi
Patxi et Lucie, si le titre ne vous plait pas proposez un autre🙂.

voili voilou

Dul

20 07 2007
22 07 2007
tonio

Bin zut, j’ai raté un jeu…
Enfin tant pis. Bravo Patxi!

23 07 2007
monie

oh bein non alors… je vais rater les soirées contes… y’aura des comptes rendus diiites?

23 07 2007
Dul

Ca ne sera psa soirée, mais après midi🙂. Surrement oui,je pense qu’il y aura des compte rendus, des contes, et des photos.

16 08 2007
Chroniques de Buenos Aires » Blog Archive » Historiette d’une image - 2

[…] voilà, c’est décidé, je relance le jeux de l’ami Clément . La première version avait été un grand succés, essayons de faire de la seconde un plus grand succés […]

12 11 2008
thetun

ces nul

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :