La guerre est declarée!

22 11 2006

 Buenos Aires commence à transpirer (  30° bien humides!) et toutes les petites betes qui pullulent avec la chaleur sous cette hemisphere m’inquiète quelque peu. Pas plus tard qu’hier, chez un ami, j’ai eu la macabre occasion de constater à quel point un cafard peut courir vite sur du carrelage….pas tres gloop. Il fera pas les jeux olympiques celui là car je l’ai tué. L’ennemi absolu restant le moustique, j’ai à longueur de journée l’impression d’avoir une bestiole qui me court sur les bras ou me pique à la jambe. C’est du genre: »Clément, tu fais de l’acné? non, non..Je vis à Buenos Aires… » Des moucherons par ci, des fourmis par là, des cafards sous les placards, des blattes un peu partout….Au secours!

Voici ma panoplie d’exterminateurs de bebetes indispensable, attention c’est ma collection privée ( le FUYI blanc et rouge à votre gauche est super efficace)…en attendant les services de « desinfeccion » de l’immeuble, qui passe tous les debuts de mois. restent dix jours à attendre…

cafard!

Ahh, j’allais oublier mon petit conseil pour les filles de monsieur J Bush — qui sont actuellement à Buenos aires et qui se sont faites voler leur argent hier– si vous avez peur des rats, evitez de prendre la plaza San Martin le soir, y en a partout 😉 .

Bonne journée!


Actions

Information

7 responses

23 11 2006
Lumadu

Cafards, moustiques, mouches, arraignées, j’en ai vu plusieurs fois en été quand j’habitais à Buenos Aires. Plus quand j’habitais dans une maison avec un jardin éloigné du centre que dans un appart. au 4º étage au centre de BA. Il faut se dire que l’air en général est peut-être moins pollué et la présence de ces bestioles témoigne une meilleure qualité de l’air. A Paris, petite ville hyper dense en population et en circulation, comment veux-tu qu’elles survivent toutes ces bestioles. Voici le seul côté positif de la pollution. (Reste à vérifier si la ville de Paris est plus polluée que la Capital Federal ou pas).

Quant aux rats Plaza San Martín, comment a pu en voir autant? 31 ans de vie à Buenos Aires et je n’ai vu qu’une seule fois un rat. A ce sujet, une des choses qui m’a choqué quand je me suis installée à Paris -et qui me choque toujours-, c’est la quantité de souris qu’il y a partout, surtout dans tous les couloirs de station de métro, les rails, la rue (quand je mange en terrasse), les parties communes et privés des immeubles parisiens anciens.

Pour éviter les piqûres de moustique, je préférais mettre de la crème dans toutes les parties exposées et, le soir, en allant me coucher, et aussi au moment des repas, le spirale ou le petit appareil électrique avec l’anti-moustique, très efficace.

23 11 2006
argentin

Oui, je vois de quoi tu parles…le petit boitier electrique avec les cartons bleus ;-)!
Pour la plaza san martin, je t’assure pour la traverser assez frequement que j’en compte minimum 5 ou 6 chaque soir. Mais ils ont aussi peur que moi alors ça va!
Et pour la qualité de l’air, je ne sais pas si Paris est plus pollué. J’avais jamais analysé la proliferation des betes sous cet angle…Jamais d’ailleurs….surtout pas en ce moment car ma principale preocupation est de les EXTERMINER!

23 11 2006
freddo

Dis moi, sur la photo c’est un piano? tu as un piano chez toi!! J’y crois pas…( je plaint les voisins)et tu ne me l’avais jamais dit!!! remarque, tu ne m’avais jamais dit que ton appart etait bourré de cafards non plus! Y a autre chose que je dois savoir? Tu eleves une vache dans ton salon? ta salle de bain est Jaune pipi? A quand les images de chez toi?

23 11 2006
argentin

Fredo, arrete la fumette! j’en ai dejà parlé du piano dans mes articles precedents….comme quoi tu retiens bien que ce qui t’interesse, t’a bien raison. C’est un piano droit de marque « Kimball » avec un joli tabouret en cuir argentin, et 3 pedalles de bemol.
Je pianote de façon autodidacte avec la celebre « methode rose » d »ernest Van de Velde ( la nouvelle edition). Mon solfege est tellement loin qu’il me faut bien suivre à la lettre ( ou plutot clé de sol) les exercices du chaton noir et blanc! et à mes heures perdues, quand les moustiques ont decidé de me ficher la paix, je joue  » beau moi de mai » ou « etoile du soir », super energiques avec des dieses, des points dos, des sixtes….sinon, non.
Je t’inviterai à mon concerto, t’inquiete😉

24 11 2006
vincent

Petite question pratique : lequel de ces produits ne sent pas violemment le pétrole ?

25 11 2006
Aurélie Arnaud

Dis donc ça ressemble drôlement à Panama, Buenos Aires…humidité, chaleur, bibittes, maudites fourmis et autres moustiques invisibles sauf une fois qu’ils ont laissé leur marque sur la peau. Grrr !
Sinon ici c’est la fille de Dubya Bush qu’on a. La famille a l’air d’aimer les bêtes qui piquent.
Bravo pour le blog !

27 11 2006
argentin

Vincent: Ils ne sentent pas trop en fait, sauf le raid tue tout qui sent l’alcool à bruler un peu mais sinon les autres sont assez neutres…mais je resterais pas enfermé dans la même piece ceci dit.
Aurelie, en effet, on note quelques similitudes desagreables….Hier, un sale moustique m’à laissé une bouffiole terrible sur le molet ( point assez sensible) et je te dis pas la honte en bermuda cet apres midi.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :