Driiiing…Allo?

13 11 2006

Incroyable mais ( je viens de me pinçer) …vrai! Un coup de fil vous donne une bouffée d’invincibilité parfois que je suis à deux doigts de me mettre une cape bleue et aller sauver tout le monde sur la planète. Pourquoi? Je vous explique.

D’abord, pour plus de clarté dans cette haletante histoire, rembobinons la cassette.

Il y a quelques mois déjà, mon école de management me prevenait que je ne pouvais pas valider mon diplôme international sans avoir auparavant effectué un stage en alternance ( ici, on dit « si o si » pour « y a pas moyen d’y echapper »!) d’au moins 2 mois dans un hotel de luxe au service « administration » et/ou « finances » à Buenos Aires. Bon, d’accord! Super! Allons y gaiement! Primo, il me fallait etre legal en Argentine: Souvenez vous du hic des documents d’identités, poireauter des jours et des nuits pour obtenir mon « Documento National de Identidad » d’un an…c’est fait. Ensuite, est arrivée la partie education: traduire, legaliser et certifier mes diplômes français ici avec le relevé de notes du bac apostillé par la convention de la Hague…c’est en cours. Tout est donc pret depuis quelques semaines pour enchainer fierement les rendez vous du marché de l’emploi et des stages dans les grands palaces luxueux que compte Buenos Aires….Avanti!

Apres plusieurs tentatives d’accroche via CV, mails ciblés en appuyant fortement le nom de mon ecole ( super reputée!), je me trouvais à chaque fois devant un vide sideral en guide de reponse. Il s’avère dificile pour un petit etranger de se positionner ici. J’ai reussi à me faire faire subtilement comprendre que mon niveau d’espagnol n’etait pas vraiment assez parfait pour pouvoir evoluer dans le cercle tres fermé des cadres adminstratifs de palaces Argentins…On se ficherait pas de ma gueule par hasard?

Quoiqu’il en soit, appelez ça du harcelement telephonique ou du mailing psychotique, mais à raison d’ un cv envoyé en espagnol, anglais, français et portugais ( je suis pas assez doué pour le chinois) tous les deux jours aux ressources humaines des quatres plus luxueux hotels que compte Buenos Aires ( Sofitel, Faena, Alvear et ceasar palace), mon telephone a vibré d’une manière distincte cet apres midi.  Le Monsieur « je recrute » du Sofitel desire m’offrir un stage dans son etablissement….Je suis resté stoïque du genre: »..Hmm..Hmm, d’accord, …le rendez-vous ce mardi? aie! non…mercredi, c’est possible? car je suis overbooked actuellement hmm..hm, tres bien. A mercredi Monsieur! au revoir. »

Et c’est apres avoir racroché que j’ai reveillé tout le quartier en poussant un enorme « YEEEEEEEEEEEEESSSSSSSS » de joie.😉

Je vous en dirais plus mercredi…


Actions

Information

4 responses

14 11 2006
Myriam

L’hotel est trop classe! Il est en plein coeur de la ville historique en plus! tu m’invites quand tu veux. Tu verras, je suis pas chiante et je sais me faire toute petite.;-)

14 11 2006
Freddo

Y a une des deux receptionnistes qui fait peur…

15 11 2006
Freddo

Driiing…allo? Clément, c’est moi! juste pour te dire de faire un joli noeud à ta cravate, ne mets pas trop de gel et juste un chouilla de parfum. Position droite, une bonne elocution et un bisou à la dame. Tu verra, ca marchera!

15 11 2006
argentin

Il est 12h37 (heure de ba), je vient de sortir de l’entretien et…..YESSSSSSSSS! J’ai le poste!!! Je vous explique en detail plus tard. Happy face😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :