Underground…

18 09 2006

 …Ou un samedi soir sur la terre.

 Argentine  Appelez moi Dave!

Une soirée d’enfer planifiée. D’abord, un petit somme vers minuit pour etre frais dispo vers 1h30 du matin ( sachez qu’on ne sabre pas le champony en boite avant 3H!!!), nous decidames de nous rendre-plus par curiosité qu’affinités-à une boite de nuit dégotée sur internet. Le club Namunkura. Le dressing code etant « drag queen » « cuirs » et « pop star », je pris l’audacieuse decision de m’y rendre avec ma chemise « boule à facettes », genre Eurovision 1978, ABBA, waterloo. On se pouponne pour l’occasion: un peu de parfum ici, du gel là et on sort la Ford Taunus modèle 1972, serie non limitée. Nous voilà donc partis à l’aventure, impatients de ce que nous allions y decouvrir.

Et là…au detours d’une petite porte gardée par Cerbere et son assistant, un glauque décalé absolu…Des percings et des tattouages en veux-tu-en-voilà, des scarifications frontales degueulasses ( Ils se mettent des boules pyramidales sous la peau! Au secours!), des odeurs de fumée verte et election de miss morbide, miss fétichiste et miss poupée russe…I am so chocking!! Du underground je vous dit, du pur jus. Toutefois, je note des sons assez sympa genre heavy garage et des remix assez melodieux qui sortent de l’ordinaire des boites de Buenos Aires, des gens middle class, tres ouverts ( heureusement!) qui ont craqué sur ma chemise psychadélique… J’ai dû affronter une vingtaine de touchage, de palpage et de froti-frotas de la part de personnes, tout sexes confondus, qui ne semblaient jamais avoir tripoté ce genre de matière…ou ce genre de corps🙂 super rigolo!

Y reviendrais-je? Je me pose encore la question pour tout vous dire. Ainsi, 6h du matin venant de sonner, quelques bières dans le gosier, nous sortîmes de cet endroit-clubbing vraiment heteroclyte. Et là, c’est le drame…La ford Taunus avait disparue…..Non, non, ce n’est pas possible, on nous a volé la Taunus, pincez moi, je rève. Et si Clément, il est 6h15 du mat’, tu es un peu amorphe dans une rue deserte, habillé en sapin de Noël et on nous a volé la voiture. Je vous jure que ça dessaoûle. La sequence suivante est plus sportive car il fallait courir afin de trouver un policier, lui expliquer le pourquoi de ma tenue, le vol, lui detailler ou etait stationnée la voiture, il nous avise qu’elle aurait peut être eté mise à la fourrière. C’est ou? Pas tres loin. On saute dans le premier taxi qui passe ( je ne vous rappelle pas comment j’etais habillé, la honte je vous dit. La honte). Et on trouve notre petite pepette garée là, parmi les autos racailles. Des renault 12 toutes salies, des ami 8 aux enjoliveurs depareillés et des vieilles falcons rouillées. C’est honteux. Bref, 57 pesos pour retirer l’auto plus une amende envoyée à domicile pour l’effraction: interdit de se garer au coin des rues. Fallait le savoir…

Bonne nuit.


Actions

Information

5 responses

18 09 2006
LIzette

Dave à la fourrière! Je suis morte de rire…Super drole ton week end en fait!

18 09 2006
Roberto

On veut une photo

18 09 2006
Karine

Mince alors! J’aurai du venir! Ton week end a l’air d’avoir bien ete loufoque, hehehe. Et la musique du club, que onda?

19 09 2006
argentin

Roberto, maintenant que je suis  » underground », je n’ai plus peur de rien….promis, à la prochaine sortie du genre, je vous met des photos! Et Kiki, je me doutais bien que tu etais une rebelle au fond de toi!!! Dalé, la prochaine, je te ring?

19 09 2006
Karine

Ca marche! Fais moi signe la prochaine fois🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :