Stress ambiant

8 08 2006

Il existe un proverbe ici qui dit: » No hagas un tango de todas las cosas », je devrais mediter. Ayant absolument besoin pour les stages en entreprise de mon ecole du DNI- Documento National de Identidad- genre numero de securité sociale autorisant les titulaires de ce numero à travailler sur le territoire argentin, j’avais tout preparer en France avec le consulat argentin à Paris moyennant 100 euros rappellez vous afin d être déjà enregistré sur le  » permiso de ingreso » des mon arrivée. La procedure devait etre ainsi simplifiée une fois à Buenos Aires puisque tout est pret, youpi donc! Ca devait etre du  » Bonjour, je viens chercher mon DNI »,  » voilà monsieur, il est là », « merci au revoir »….Il n’en fut rien. Une heure à attendre je ne sais qui de je ne sais ou et rien de pret. Les autorités de l’immigration n’ont toujours pas traité mon dossier.  » Repassez dans une dizaine de jours, il devrait être pret ». Il DEVRAIT vous lisez bien!! J’allucine, je reve, pincez moi vite. Bienvenue au pays du bordel administratif: ça fait tout de même onze jours que je suis ici. No hagas un tango clément, c’est la vie. En attendant, je suis limite illegal en Argentine, je ne peux pas travailler mais tout va bien. Zen, soyons zen.
Ensuite, devant me rendre au quartier « Urquiza » voir un ami, j’ai eu la super idée de prendre le train ( plus rapide que le metro, le bus ), j’ai pu comprendre ce qu’etais un moment de veritable poisse: pas de train. Pourquoi? je ne sais toujours pas…
Quoiqu’il en soit, un train à fini par tomber du ciel a 18h21, dans lequel se sont engrouffré 153 694 personnes moi compris pour un long et penible voyage d’une heure, sans clim. imaginez voir des sardines en boite chaudes et à la verticale, avec quelques effluves d’huile d’olive par ci par là. C’etait hier soir sous un genereux soleil de 30°. Mon appareil numerique ne fonctionne toujour pas mais Vincent m’a suggeré un dechargement direct par la carte memoire. Vous comprenez mon leger enervement? Mais bon, no hagas un tango de todas las cosas Clément.

Publicités

Actions

Information

3 responses

12 08 2006
Jordan

Tu as encore tellement de choses à savoir sur l’argentine Clément. Tout ce que tu racontes ici nous est arrivé à tous en Argentine. Ce n’est pas que nous soyons falalistes mais le « bordel administratif » comme tu le decrit si bien est vraiment encré ici. Et tellement encré que cela ne nous choque plus, idem pour les trains en retard ou tout bonnement absents. Ce n’est pas la poisse mon cher Clément, c’est l’Argentine. Tout simplement l’Argentine…

24 11 2006
nounoursfred06

pour tout les argentin qui lise se com je vous rassure le bordel administratif existe aussi en france lol on peut meme dire que c’est un sprot national qui en france ne c’est pas entendu dire vous avez oublié le formulaire tant ou votre dossier a disparu ou vous etes sur d’avoir fourni ce formulaire enfin bon nous aussi on est habitué par contre pour les train ca vas lol mon pauvre clement je te plein (ironie)

4 11 2007
René

Pour avoir dû attendre 10 mois à Paris mon permis de résidence temporaire comme étudiant étranger, il ne se fait guère mieux qu’en France comme délai administratif. Ah, non, je dois prendre en compte le Kafka de la fable… c’était pire. Si bien que j’ai eu le temps de rentrer à Montréal et d’enfin être déclaré résident temporaire légal en France. Chouette. À Bs As, c’est bordélique mais il y a toujours moyen de moyenner… oups, lapsus, de monnayer. Enfin, pas moi. Les autres, voyons… Donc, Clément, tu auras dû t’y faire et … no hagas…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :