Dissuasion à l’argentine

13 10 2007

Grand fervant de polyvalence depuis ma tendre enfance (je passais du nutella à la gelée de coing en 12 secondes), je me deplace dans cette megalopole argentine selon mes envies et mes humeurs. Colectivo (maintenant que je comprend comment ça marche), subte (hors heures de pointe, un regal pour l’imagination), taxi et remises (vraiment peu cher et nombreux), à bicyclette noire et jaune (que je nomme chaleureusement "boubouille"), à pied ou encore en voitrue privée. Car oui chers amis, j’ai mon permis international et je peux prendre le risque de conduire en Argentine. Et risque n’est pas peu dire.

IL m’est arrivé à plusieures reprises d’être confronté dans ma recherche de place pour me garer à ce qu’on nomme ici les "placeurs". Des Jeunes louches, voir tres jeunes et tres louches qui en toute impunité et illegalité vous autorisent à vous garer à tel ou tel endroit sur la chaussée (qui par definition hors reglementation speciale est libre de staionnement pour tous). Il est indispensable de leur dire "Merci" et vous promettent ainsi de la surveiller durant votre absence. Et là je commence à m’enerver car qui veut voler une vieille Taunus Marron defoncée modèle 1982 et en plus il faut leur donner de l’argent pour ce service suprême… Entre 2 et 10 pesos. Je n’enerve car dans 90% des cas, le soit disant placeur manque  à l’appel lors de votre retour. Et vous vous êtes encore une fois fait arnaqué de 10 pesos. Ne pas se plier à cette regle acceptée par tous vaudra à votre auto un traitement "chabalesque" assez dissuasif. Le pire c’est ce sentiment d’impuissance face à cette mini mafia des trottoirs argentins car la repression peut prendre diverses formes: rayure des portières, essuie glaçes en chou fleur, pneu crevé ou autre desagrément du même tonneau car ils ne manquent pas d’imagination les filoux.

Bon Match de rubgy France Angleterre. Entrainement gratuit ici   ;-)








Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 250 autres abonnés

%d bloggers like this: