Le sexe de l’Argentine

29 09 2006

 Il me faut utiliser le mot « sexe » sur ce blog pour vous expliquer cette photo si intriguante. La premiere raison est que (c’est sûr!) ça va attirer tout plein de nouveaux petits curieux à venir visiter mon blog grâce aux divers moteurs de recherche par mot! La deuxieme, un peu moins puerile, reside à justifier la photo et ce petit jeu. Certains d’entre vous se sont approchés de la reponse, d’autres doivent absolument arreter de fumer n’importe quoi le samedi soir….mais bon, faut avouer que c’était pas evident à deviner pour un habitant de Plouguerec sur creuset non plus.

Ces bâtiments sont en fait des « albergas transitorias » ou plus communement nommées « telo », verlan de « hotel ».Et oui, ici aussi on joue à inverser les mots! Ils se situent principalement et discretement dans les petites rues de Buenos Aires (comprendre: pas sur les avenues) et les lumières fluorescentes sont le seul signe de reconnaissance. Une porte teintée, un mur et un neon vert ou bleu, rien de plus. Pour d’avantage de discretion, vous pouvez directement acceder à votre chambre avec votre voiture. Non, non, c’est pas une blague: Vous rentrez dans l’hotel avec votre dodoche! Vous la stationnez juste devant votre porte de chambre et vous etes ainsi incognito car se rendre au « telo » apporte sa dose de honte ou de denegation…Le « telo », moi? Jamais! tu a confondu avec quelqu’un d’autre, je suis marié, ect, ect…Mais sachez que les « telo » sont le QG 24/24 des relations extraconjugales, marginales, de la jeunesse ou tout ce qui est en rapport avec le sexe rapide. Et uniquement ceci.Vous louez la chambre au quart d’heure, à l’heure ou même à la minute si vous êtes un peu grippe-sous. Votre chambre est donc conçue pour passer un bon moment bien accompagné. Télé avec films X en continu, preservatifs, gel et savons un peu partout, deco thematique: leopard, cuir, kitch ou palais des glaces et service offert de l’hotel: champagne, plateau repas, un peu plus de ceci ou moins de cela.

Le vendredi soir en general, un type vous repère si vous marchez seul dans la rue et vous donnera une petite publicité genre « flyer » avec le numero à contacter pour obtenir les services d’une hotesse, un massage, et ce le plus naturellement du monde. C’est super frequent.L’argentine catholique n’a donc pas le sexe tabou mais discret. L’anecdote: l’homme conduit la voiture, ne met pas son clignotant et tourne au telo à la dernière minute et la madame est couchée sur la banquette arrière pour ne pas etre vue avec monsieur par les gens qui guettent ou par les gens de l’hotel. Extraconjugales n’oubliez pas. Les argentins se delectent de decouvrir ce genre d’info.

Je vous voit déjà venir en pensant que je semble en connaître un bon rayon sur ce sujet mais non. Mes amis argentins m’on assez raconté la chose sous tous ses angles pour vous donner toutes ces infos!

Qu’en pensez vous?

About these ads

Actions

Information

24 responses

30 09 2006
Bruno

Je pense que tu es déjà allé dans ces « telo » car les details ne s’inventent pas…petit filou va ;-)

30 09 2006
Breton

Le nom tech »nique » n’est pas « albergas transitorias » mais « albergue transitorio »(auberge transitoire …??)Ceci dit, il est clair que tu n’as pas fait des visites guidées !!!

1 10 2006
Roberto

Moi, je trouve qu’il y a tout de même une profusion de détails qui laisse supposer qu’en tant que reporter professionnel, il s’est rendu sur place, et ne croyez pas que je sois jaloux.

2 10 2006
Ignacio

Je la connaissais la reponse mais, comme dit dans le post, je n’ai dévoilé la reponse…Tres bien. Une deuxième anecdote ainsi: en allant dans un telo un jour ( oui, il arrive que j’aille!), j’ai reconnu le voiture de mon meilloer ami et quand je le avais questionné ensuite, il dit que ce n’etait pas lui: menteur!!…Au final, il a été decouvert que sa femme avec son amant y etaient allés!!! J’ai voulu me tuer d’avoir dit à mon ami ceci….Oups!

2 10 2006
freddo

Une nenette un peu « ouf » m’a dit qu »elle avait passé un nuit torride dans un telo la veille que tu ecrive ce post…Elle m’a egalement precisé que le mustang etait français, grand, brun, en chemise….coincidence non? :-)

2 10 2006
argentin

Je vous jure sur la tête de mon chat que je n’ai JAMAIS été dans ce genre d’endroit. Maman, excuse les, ils ne savent pas ce qu’ils disent…Et ignacio, en Français on dit « faire une grosse boulette » :-) trop drôle!

3 10 2006
monique

de retour apres mes adieux a scipion l’africain,je lis avec surprise que l’argentine sans detours en a fait un pour mon guide ! Un detours par un telo !! Il y a t’il une morale au plaisir mon cher Clement? le telo par plaisir …pour le plaisir …pour son plaisir ! sans autre raison que l’agrement que l’on en tire ….
A ce sujet Clement , hedoniste ou epicurien ?

3 10 2006
argentin

la « perle de l’instant », c’es mon surnom Monique. Je suis vraiment content de vous , ah zut…l’accord la veille du depart…: de TE lire de nouveau Monique. J’espere que tu as les yeux brillants de souvenirs, la tête chargée d’images et le sac rempli de cadeaux!

9 10 2006
Elisabeth

et pour les voyageurs … dans la dèche : à partir de 2 ou 3h du matin, après les heures de … rush, on peut y louer une chambre pour un prix dérisoire.

16 10 2006
suparoban

Ca alors … !! Ce blog est tres sympathique et j’y apprends plein de trucs ! Nous avons ici au japon, exactement la meme chose, apparement avec les memes gagdgets, a destination de la meme clientele, reperable par leur neons flashy (plus leurs noms kitches) Love-Hotels que cela s7appelle. Comme tu le dis, je n’aurais pas imaginer qu’un pays catholique comme l’Argentine puisse tolerer ce genre d’endroits.

Au fait, moi non plus je n’Y suis jamais alle ! Ou bien, … MOI, je n’y suis jamais alle !

28 10 2006
Bruno

Et bien moi je m’y suis fait emmené( bien accompagné…) lors de mes courtes vacances à Buenos Aires l’an passé. Je ne connaissais pas ces lieux, mais ils resteront un bon souvenir du coté pratique argentin…Pas d’equivalent en France, sous peine d’etre regardé d’un sale oeil. Ici, non: Tout le monde s’en fiche puisque tous sont là pour la même chose! ça fait « tribu » sans complexes :-)

30 10 2006
David

Suparoban, clément, je vous informe qu’en Ethiopie ou je suis actuellement, nous avons aussi n os petits endroits…Ils s’apellent ici les « buz buz » et coincidence troublante, ils sont aussi avec des neons flachis. Le concept reste exactement le même. Universel!

16 11 2006
Freddo

Je vais demonté le neon de ma cuisine moi! Je veux pas de quiprocos!!!

17 11 2006
Lumadu

L’albergue transitorio est un hôtel de passe qui, à Buenos Aires, peut se trouver situer aussi bien en plein quartier que dans les banlieues ou au bord des routes et autoroutes. Il y en a des plus évidents ou des plus discrets.

J’ajoute à ce que vous avez dit que les Argentins vont aussi à l' »albergue transitorio » avec leur conjoint ou partenaire stable, tout simplement pour pimenter leur vie sexuelle dans le couple, en changeant du contexte habituel, souvent trop familer, trop connu, trop chargé, surtout quand on a fondé une famille mais même avant.

C’est un service qui peut s’avérer extrêmement utile dans certains cas. A chacun de voir s’il veut y fait appel ou pas.

Clément, profites-en! :-;

24 11 2006
nounoursfred06

mon dieu « i’m chocking » de tels lieu de debauche existe donc ….. et je n’y suis jamais allé sniffffff

7 05 2007
gael

en effet, au Venezuela y’a la meme chose… on appelle ça au choix: les mataderos (les abattoirs) ou bien les tiraderos (baisodromes). C’est souvent bien pourri, mais ici pas trop de néons !! Il y a plutot du papier fumé pour vitre teintés des véhicules qui est collé aux fenêtres… pratique pour voir qui est dehors et ne pas etre vu. Le « réceptionniste » est habillé d’un marcel dernier cri qui laisse les poils des aisselles respirer et qui vous fusille de regard à l’entrée. Ce qu’il s’y passe dedans, je sais pas… jamais entré! On m’a bien raconté 2 ou 3 fois, mais y’a rien de très croustillant. Par contre c’est vrai que la voiture garée reste un drole de problème ! Oserai-je suggérer aux infidèles de ne pas tromper leur femme ??? ou bien d’y aller avec sa partenaire mais en taxi (bon marché le plus souvent) séparés ?!? J’ai le diable au corps, je sais ;o)

15 06 2007
Marc

J’en ri encore. Tu m’a fait rememoré mes premiers jours à buenos aires il y a quelques mois. Quand j’ai vu ecrit « albergue transitorio », j’ai pensé « auberge de jeunesse » tu vois, sans me compliquer la tête et je suis rentré prendre une chambre. c’est vrai que c’etait pas cher ( j’avais du payé un truc comme 30 pesos en plein microcentro). Je vous fait pas de dessin mais j’ai pas fermé l’oeil de la nuit. Les chambres ne sont pas insonorisées et c’est un vrai hall de gare!

28 09 2007
ottavio

Bahhh…t’es nul; une page sans rien dire. Qu’apprend’t’on de ton texte…rien…que dalle

4 11 2007
René

Une grande ballerine française m’a raconté comment elle a découvert les telo de Bs As lors de mon dernier séjour. Hilarant. Quant à moi, infect tanguero, je dois dire que je ne connaissais pas l’affaire, bien voyons. Et l’histoire d’Ignacio, du gâteau pour la bd, larmes en prime de rire. Vraiment, de mois en mois, je me délecte, Clementito del presto. Bravo encore. Je poursuis ma lecture et je prépare mon prochain séjour.

12 02 2008
argentin

C’est fou…Je viens de regarder les statistiques de mon blog et cet article depasse haut la main tous les autres…Comme quoi, il y a des choses vieilles comme le monde qui le font tourner. ;-)

10 02 2009
laura

c’est génial ce post! il n’y pas en France????

21 06 2011
Yupo

« él que no probó el telo, se va perdiendo algo »…digo yo: inolvidable ;-))

26 09 2011
Géronimo de la Martinica

petit menteur!!

22 03 2013
Le sexe de l’Argentine | Blog: L'Argentine sans detour™

[...] pré-pubères que nous sommes, allant des approches, des tactiques de séduction en passant par les télos et les lieux olé olé, ce reportage est un véritable strip-tease Porteño. Et un des rares qui [...]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 250 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :